Qui est le préféré à Portland ? Porsche et Jaguars se pointent du doigt

Rejoignez la Formula E

Connectez-vous ou créez votre compte Formula E

C'est simple, rapide et gratuit pour s'inscrire

Vous aurez accès à :

  • Helmet

    Nouvelles. Analyse. Caractéristiques exclusives

  • Schedule

    Réservation prioritaire. Tarification lève-tôt

  • Trophy

    Compétitions. Réductions. Expériences

  • Podium

    Prédire. Vote. Gagner

POUR CONTINUER LA LECTURE...

Vous devrez vous connecter ou créer un compte Formula E.

Qui est le préféré à Portland ? Porsche et Jaguars se pointent du doigt

À l'approche de la douzième manche de l'E-Prix de Southwire de Portland, Porsche semblait vouloir revenir en arrière. Pascal Wehrlein a retrouvé sa forme pour s'imposer à Jakarta et se hisser, ainsi que son équipe, en tête du classement. Est-ce que ça va rester comme ça ce week-end ? Et les voitures à moteur Jaguar ou Porsche sont-elles le choix préféré ?

1019706993-LAT-20230623-EPS912_214359SB3_9253

« Nous avons bien commencé et nous avons connu une légère baisse à la mi-saison, alors que nous terminions 6e et 7e, ce n'est évidemment pas suffisant pour remporter un championnat », a déclaré Wehrlein. « C'était super de revenir à Jakarta avec une victoire et de nombreux points accumulés ce week-end. Nous abordons la dernière partie de la saison en excellente position, tant au championnat du monde des pilotes qu'au championnat du monde par équipes.

Après Monaco, l'équipe avait la tête baissée pour comprendre ce qui s'est bien passé et ce qui n'a pas fonctionné au cours de la première moitié de saison. Les conclusions tirées ont permis un retour à la forme.

« Nous voulons nous battre jusqu'à la toute dernière course, car en sport automobile, on perd plus qu'on ne gagne », poursuit l'Allemand. « Il s'agissait de tirer les bonnes conclusions, de régler les problèmes rencontrés et de revenir plus fort. Nous savons que nous avons un solide package et que si nous avons un week-end parfait, nous pouvons gagner.

« Je ne peux pas entrer dans les détails [sur ce sur quoi nous avons travaillé], mais certains problèmes de mi-saison ont considérablement nui à notre performance et les régler nous a permis de revenir à ce que nous étions en début de saison, plus ou moins. Il était important pour nous de régler le problème et d'avoir un état d'esprit clair avant les dernières courses. »

« Nick a dit ça ? ! »

Nick Cassidy est d'avis que les Porsche devancent les voitures à moteur Jaguar, y compris son Envision Racing I-TYPE 6, en matière d'efficacité énergétique. Ce sera essentiel ici à Portland, mais Wehrlein ne pense pas que sa Porsche 99X Electric GEN3 présente un net avantage.

« Nick a dit que [la Porsche avait l'avantage] ! ? Le groupe motopropulseur Jaguar s'est révélé très performant, en particulier dans les endroits où l'énergie et l'efficacité sont très importantes, tout en jouant le jeu dans des conditions de glissement, comme Berlin, par exemple. Je pense donc que nous avons tiré ces conclusions pour ces courses et nous assisterons ici à une course très similaire à celle que nous avons vue à Berlin.

« J'espère que nous pourrons nous battre avec eux pour la victoire. »

Des hauts et des bas

Cassidy a connu une période difficile à Jakarta après les sommets de Monaco. Mais il sait bien qu'il s'agit d'une série de courses et que c'est une remise à zéro pour Portland.

« Il y a des hauts et des bas, comme toujours en Formule E. Nous avons passé un bon samedi à Jakarta et dimanche, nous avons été encore plus compétitifs. J'étais content de la voiture et nous avons fait du bon travail pendant la nuit. Nous n'avons tout simplement pas compris ce point.

« C'est un nouveau week-end et ça va être difficile, vraiment difficile. Alors, voyons comment nous allons procéder. Tout va et vient et nous avions beaucoup de retard dans le championnat alors que nous étions en tête. Maintenant, c'est juste à égalité. C'est agréable de participer au match alors qu'il reste encore cinq courses à venir.

« La réponse honnête est que je ne sais pas [à quoi m'attendre]. Nous essayons tous de deviner ce qui va se passer et nous faisons nos devoirs et nos recherches pour arriver à tous les résultats possibles. Mais au final, c'est très sensible à l'énergie et je pense que nous nous en sommes bien sortis, mais je pense que nous avons un peu de retard sur [les] Porsche [voitures à moteur] dans ce domaine. Nous allons donc continuer et nous allons aller à fond, l'essence jusqu'au sol.

« Nous avons des difficultés avec la simulation en ce moment, donc je n'en ai pas fait grand-chose. Je n'ai pas devancé Berlin et Monaco, donc j'y suis un peu habituée. »