Le leader du championnat Cassidy « continue de développer son art » malgré des victoires consécutives

Rejoignez la Formula E

Connectez-vous ou créez votre compte Formula E

C'est simple, rapide et gratuit pour s'inscrire

Vous aurez accès à :

  • Helmet

    Nouvelles. Analyse. Caractéristiques exclusives

  • Schedule

    Réservation prioritaire. Tarification lève-tôt

  • Trophy

    Compétitions. Réductions. Expériences

  • Podium

    Prédire. Vote. Gagner

POUR CONTINUER LA LECTURE...

Vous devrez vous connecter ou créer un compte Formula E.

Le leader du championnat Cassidy « continue de développer son art » malgré des victoires consécutives

Après la piètre performance de Nick Cassidy d'Envision Racing lors des séances d'essais libres 1 et 2, il ne s'attendait pas à gagner à Monaco plus tard dans l'après-midi.

JL201569-min

Lorsque Nick Cassidy d'Envision Racing a terminé 21e lors des essais libres 1 et 2 plus tôt dans la journée, il ne pensait probablement pas qu'il remporterait le trophée des vainqueurs de Monaco quelques heures plus tard. Le pilote kiwi est sur la bonne voie, avec des victoires consécutives, et il a avoué qu'il lui faudrait un certain temps pour « s'intégrer » à sa victoire d'aujourd'hui.

« Nous avons eu une journée très difficile », a-t-il déclaré après avoir remporté l'E-Prix spécial de Monaco. « Nous avons eu beaucoup de mal. Je me suis qualifié neuvième et j'en étais content. Merci à nos gars ; tout le monde dans notre garage a sauté dans ma voiture pour m'aider à régler les problèmes. Je suis tellement heureuse d'avoir obtenu cette récompense après tout ce travail. »

Cassidy prend désormais la tête du Championnat du monde des pilotes et Envision Racing s'est hissée en tête du classement par équipes après la course d'aujourd'hui.

« Il y a encore beaucoup de chemin à parcourir. Ce gars, Mitch Evans (Jaguar TCS Racing), a montré aujourd'hui à quel point il est fort. Ce sera donc un combat vraiment cool. Mais pour le moment, profitons de notre victoire à Monaco.

« J'ai mené trop tôt et j'ai été trop agressif aux points. Je suis toujours en train de développer mon métier. Ces gars dans les trois premiers le sont aussi. J'en suis arrivée à un point où je savais que nous nous battions contre Mitch et Jake Dennis (Avalanche Andretti) pour la victoire. Mais comment te positionnes-tu ? Quels mouvements fais-tu ? Et comment voyez-vous les choses se dérouler ? Nous avons vu le résultat final des trois derniers tours, mais c'est le travail effectué il y a 20 tours dans cette catégorie. J'y prends du plaisir en ce moment. »

L'ABT CUPRA de Nico Mueller s'est heurtée à Sam Bird de Jaguar dans les derniers instants de la course, ce qui signifie que la course s'est terminée avec Safety Car. Cela n'a toutefois pas empêché une course mémorable avec 116 dépassements !

« Je veux vraiment profiter de ce moment. Je n'y suis pas allé à Berlin. J'ai pris l'avion, je me suis arrêté à Munich, puis j'ai regardé la pluie par la fenêtre. Ce n'était pas la meilleure fête, alors nous allons faire quelque chose de mieux ici. »

Cassidy mène désormais ce championnat avec 21 points et rejoint Bruce McLaren (1962) et Denny Hulme (1967) en tant que Néo-Zélandais pour remporter une course de championnat du monde à Monaco. Il s'agit également de la quatrième victoire d'un Kiwi en Formule E, mais d'une quatrième victoire consécutive pour un groupe motopropulseur Jaguar.