Sette Camara au volant à première vue de l'ER9 Gen3 de NIO en piste

Sette Camara behind the wheel at first sight of NIO's ER9 Gen3 on-track

Après son passage à la NIO 333 après Séoul, Sergio Sette Camara a fait ses premiers tours au volant de la ER9 Gen3 de l'équipe alors que la NIO 333 intensifie ses préparatifs pour la saison 9.

Le Brésilien s'est rendu à Varano, en Italie, et a fait de nouveaux essais la semaine dernière à Mallory Park, au Royaume-Uni, alors qu'il poursuivait son acclimatation à un nouvel environnement après son premier passage en Formule E avec DRAGON/PENSKE AUTOSPORT. Il s'est entraîné d'arrache-pied pour passer à la Gen3, et il a déjà beaucoup de temps à son actif dans le simulateur.

« J'ai été très bien accueillie par tous les membres de l'équipe et il semble y avoir une très bonne ambiance de travail », a déclaré le joueur de 24 ans. « J'ai vraiment hâte de commencer la saison à venir !

14e08298818f467080be8ec3e761c843


« J'avais hâte de piloter la Gen3 depuis un certain temps et j'étais très heureuse de le faire enfin à Varano et à Mallory Park la semaine dernière. Les essais ont été très productifs, nous avons abordé de nombreux points et j'ai progressivement pris confiance en la voiture et j'ai trouvé un rythme de travail avec l'équipe.

« La voiture Gen3 semble très physique ; tous les pilotes à qui j'ai parlé disent que le volant est très lourd, donc je pense que nous sommes tous d'accord sur ce point. Plus que jamais, j'accorderai une attention particulière à ma condition physique cette année. L'entraînement en salle est excellent pour développer ma force, l'entraînement en extérieur me permet de faire du cardio, mais j'utilise aussi ce temps pour me vider l'esprit.

« Une grande partie de mon entraînement se fait également sur des simulateurs, sur lesquels j'essaie de conduire au moins chaque semaine. Comme nous ne disposons que d'un temps limité dans le simulateur de voiture Team FE, c'est devenu la meilleure solution. »

La Formule E franchit une nouvelle étape importante avec sa voiture de troisième génération pour la saison 9, qui devrait être la voiture de course électrique la plus légère, la plus rapide et la plus durable à ce jour. Sette Camara est très heureuse d'être de retour sur la grille de départ, à l'approche de la prochaine grande évolution du championnat.

f101fbce790e44008c48b76d39984c22


« Depuis la saison 3, j'ai suivi la Formule E de très près. J'ai vu le championnat se développer très rapidement en tant qu'événement sportif au cours de cette période et j'ai également vu le marché des véhicules électriques augmenter en termes d'adoption et bouleverser l'industrie automobile traditionnelle.

« Je pense que ces tendances vont se poursuivre. Bien sûr, il y aura des obstacles en cours de route, mais à long terme, je pense que le Championnat du monde de Formule E de la FIA récompensera ceux qui y participent très bien, en particulier ceux qui l'ont rejoint très tôt.

« Hormis l'aspect stratégique que j'ai évoqué plus haut, le championnat est également très amusant ! Nous pouvons courir dans certaines des villes les plus importantes du monde, très souvent dans le centre-ville, ce qui le rend très spécial. J'ai également toujours été fan des circuits urbains et des défis uniques qu'ils représentent pour les pilotes. »