Jean-Éric

Vergne

#25

Statistiques de tous les temps

Courses

82

Victoires

10

Podiums

25

Participez. Donnez à 'JEV' un coup de boost lors de la prochaine course

Le Français Jean-Eric Vergne entre dans l'histoire en devenant le premier champion de Formule E à remporter le titre deux années de suite, en 2017/18 et 2018/19. Il va tenter d'en décrocher un troisième et revient dans l'équipe DS TECHEETAH pour la 2020/21 aux côtés de son coéquipier, le champion en titre Antonio Felix da Costa.

Avec un parcours en Formule E remontant à la première saison 2014/15, Jean-Eric Vergne - plus affectueusement connu sous le nom de JEV - est le seul pilote de la discipline à avoir remporté deux titres de champion consécutifs avec son équipe actuelle DS Techeetah.

JEV débute sa carrière dans le sport automobile à l'âge de quatre ans et participe à sa première course de karting en 2000. Il passe à la course de monoplaces en 2007 avec la Formule Renault. Très vite, le Français obtient le soutien de Red Bull et intègre son équipe junior. 

Il bénéficie du soutien de l'équipe et remporte le championnat britannique F3 en 2010, puis fait ses débuts en essais de Formule 1 pour Toro Rosso au cours de cette même année. Il finit deuxième de la discipline Formule Renault 3.5 en 2011, ce qui lui permet de faire des essais pour Red Bull Racing en Formule 1 et d'intégrer l'équipe jumelle, l'écurie Toro Rosso. Au cours des trois saisons suivantes, Vergne participe à 58 grands prix et totalise 51 points. Son meilleur résultat est une sixième place au classement général.

Après une sortie controversée de Formule 1 en 2014, JEV commence sa carrière en Formule E dans l'équipe Andretti dès la première saison de la discipline. Malgré des débuts remarqués dans l'équipe américaine, le Français signe chez Virgin Racing pour sa deuxième saison. Même si ce choix permet à Vergne de décrocher davantage de pole positions, il ne parvient pas à s'imposer en course.

Il change une nouvelle fois d'équipe pour sa troisième saison et signe avec TECHEETAH. Ce n'est que lors de l'ultime épreuve de la saison qu'il réussit sa percée avec une première victoire émouvante à Montréal. JEV reste dans l'équipe pour la saison 2017/18 et continue à progresser. Avec quatre victoires et six podiums à son actif, il remporte son premier titre de champion de Formule E lors de la finale de la saison à New York. 

Bien décidé à conserver son titre, Vergne entame sa cinquième saison en Formule E avec son équipe DS TECHEETAH nouvellement soutenue par le constructeur automobile française DS. Malgré un groupe motopropulseur puissant, JEV fait une saison en dents de scie et le combat pour le titre dure jusqu'aux dernières secondes de la finale à New York.

Alors que quatre pilotes peuvent encore prétendre aux titre, Vergne tient bon et sort vainqueur de la bataille de Brooklyn. Il entre dans l'histoire et devient le premier double champion de la discipline. Le Français entame la saison 6 avec pour objectif de faire un triplé, mais son nouveau coéquipier Antonio Felix da Costa met un terme à son rêve de troisième titre.

Vergne a la même fougue qui habite tous les pilotes et il est soutenu par une équipe conçue pour remporter le titre. Il a le feu au ventre et conserve toutes ses chances de décrocher le titre à la fin de la saison. Mais, avec la compétition la plus disputée de l'histoire du sport automobile qui l'attend dans la saison 7 et le champion en titre dans le garage d'à côté, ce ne sera pas chose facile.

L'ascension de Vergne

Jean-Eric Vergne évoque les hauts et les bas de sa carrière jusqu'à ce jour dans les hautes sphères du sport automobile

PLUS DE PROFILS