Règles et Règlements

Les règles fondamentales du Championnat du monde de l'ABB FIA Formula E

Les règles du jeu dans le sport automobile ne peuvent être modifiées, mais quelles sont les règles fondamentales à connaître pour regarder la Formule E ? Voici comment jouer, perdre et gagner. 

La Formule E expliquée

Tout ce qu'il faut savoir sur la discipline de course la plus disputée et la plus intense de la planète. 

Vous trouverez ci-dessous un bref aperçu des règles et règlements, mais ne vous inquiétez pas, nous ne serons pas trop techniques. Nous laisserons cela à la FIA - l'organe clé du sport automobile. Cliquez ici pour consulter en détail les règles et les règlements. 

Championnat et classement

Le Championnat du monde de l'ABB FIA Formula E comporte deux titres distincts : l’un est décerné aux pilotes et l’autre aux équipes. Le titre de champion des pilotes est attribué au pilote ayant accumulé le plus de points au cours de la campagne de sept mois. Le classement du championnat par équipes est établi en calculant les scores des deux pilotes de chaque équipe tout au long de la saison.

Système de points

La Formule E applique un système de points standard utilisé dans d'autres séries homologuées par la FIA qui attribue des points aux dix premiers de chaque course.

  • 1er - 25 pts
  • 2ème - 18 pts
  • 3ème - 15 pts
  • 4ème - 12 pts
  • 5ème - 10 pts
  • 6ème - 8 pts
  • 7ème - 6 pts
  • 8ème - 4 pts
  • 9ème - 2 pts
  • 10ème - 1 pt


Des points supplémentaires sont également attribués aux pilotes qui signent la Julius Baer pole position, le meilleur tour en qualification et le meilleur tour en course. Vous trouverez de plus amples sur ces deux derniers points ci-dessous.

Le pilote qui s'élance en tête après avoir décroché la Julius Baer pole position se voit attribuer trois points supplémentaires et le pilote qui réalise le meilleur tour en qualification obtient un point supplémentaire.

Le pilote qui réalise le meilleur tour pendant la course reçoit également un point supplémentaire. Cependant, le pilote doit terminer parmi les 10 premiers pour obtenir le point du meilleur tour. Si ce n'est pas le cas, le point est attribué au pilote dans le top 10 ayant réalisé le deuxième meilleur tour.

Julius Baer pole position : 3 points

Pilote le plus rapide des qualifications : 1 point

Meilleur tour en course : 1 point (si parmi les 10 premières places)

Format du Jour de course

Shakedown

Dans la plupart des E-Prix, une session de shakedown est organisée le vendredi - la veille de l'événement principal - mais cela dépend de la disponibilité des pistes (dans notre cas, des rues de la ville). Les pilotes emploient cette séance pour vérifier les systèmes électroniques et la fiabilité de la voiture, mais pas leur niveau de performances global, car les voitures roulent à une vitesse réduite.

À ce stade, le tracé, les bordures et les caractéristiques de la piste peuvent être vérifiés par la FIA qui prend en compte les commentaires des concurrents fournis lors du briefing des pilotes.

Puissance : la puissance est limitée à 110 kW.

Séance d'essais


Chaque épreuve est précédée de deux séances d'essais : une première séance de 30 minutes, suivie d'une séance supplémentaire de 30 minutes. Lors des doubles affiches, la course du deuxième jour est précédée d'une seule séance d'essais de 30 minutes. C'est la première fois que les équipes et les pilotes évolueront sur la piste en étant chronométrés, afin de se familiariser avec le circuit et de peaufiner les réglages de la voiture. Même si la séance est chronométrée, elle n'est pas prise en compte dans le résultat final. Après tout, il s'agit simplement d'une séance d'essais.  

Puissance : une puissance de 250 kW est disponible durant toute la séance.


Format de qualification

Le nouveau format de qualification pour la saison 8 permet aux meilleures équipes et aux meilleurs pilotes de faire la démonstration de leur vitesse et de leur habileté, mais également à n'importe quel pilote de se démarquer et de réaliser un tour complet pour se hisser sur la première ligne de la grille de départ.

Lors de la phase de groupe, deux groupes de 11 pilotes, répartis en fonction de leur classement au Championnat du monde des pilotes, s'affrontent à 220 kW pour réaliser des chronos au cours d'une séance de 10 minutes. Les quatre pilotes les plus rapides de chaque groupe se qualifient ensuite pour la phase de duel. Ces huit pilotes s'affronteront ensuite dans des épreuves à élimination directe à 250 kW en quart de finale, en demi-finale et en finale.

quali_16x9

Le pilote qui remporte le dernier duel décroche la Julius Baer Pole Position et le deuxième s'aligne en deuxième position sur la ligne de départ. Les demi-finalistes s'alignent en troisième et quatrième position, tandis que les place cinq à huit sont occupées par les quarts de finalistes, en fonction de leurs chrono respectifs.

Les pilotes classés de la cinquième à la douzième place qui faisaient partie du groupe du pilote ayant décroché la pole position occupent les positions impaires sur la grille de départ. Les positions paires sur la grille de départ sont occupées par les pilotes correspondant de l'autre groupe. Par conséquent, si le pilote qui décroche la pole position appartient au groupe 1, le cinquième pilote du groupe 1 s'aligne en neuvième position sur la grille de départ, et le cinquième pilote du groupe 2 en dixième position, et ainsi de suite.

Puissance : 220 kW en groupe et 250 kW pendant les duels.


E-Prix

Les courses, ou E-Prix, commencent par un départ à l'arrêt ; les voitures sont à l'arrêt jusqu'à ce que les feux passent au vert. Les pilotes s'alignent sur une grille factice - une courte distance derrière la grille réelle - et avancent lentement en position de départ pour la course. Une course E-Prix dure 45 minutes. À la fin, une fois les 45 minutes écoulées et que le leader a franchi la ligne d'arrivée, il reste encore un tour à parcourir jusqu'à la fin de la course. 

Nouveauté de la saison 2018/19, le MODE ATTAQUE permet désormais à chaque pilote d'obtenir de la puissance supplémentaire à ses risques et périls. Pour activer le MODE ATTAQUE, les pilotes doivent armer leur voiture, sortir de la trajectoire de course et traverser la zone d'activation. En contrepartie de cette trajectoire déviée plus lente, ils bénéficier de 30 kW de puissance supplémentaire. Les pilotes qui obtiennent cette puissance supplémentaire peuvent l’utiliser quand ils veulent pendant quelques tours, ce qui leur donne un avantage pour rester devant leurs concurrents.

Il y a également le FANBOOST qui vous permet de peser sur la course. Les cinq pilotes qui reçoivent le FANBOOST tant apprécié, décerné par vous, les fans, bénéficient d'un boost de puissance important qu'ils peuvent utiliser dans une fenêtre de cinq secondes lors de la seconde moitié de la course. Vous pouvez voter pour donner le FANBOOST à votre pilote préféré au cours de la semaine précédant chaque course et jusqu'à 15 minutes après le départ de la course. Cliquez ici pour voter. 

Double affiche

La majorité des courses se déroulent en une seule journée afin de minimiser les perturbations dans la ville hôte. Toutefois, dans la mesure du possible, certains événements s’étendent sur deux jours et doublent le nombre d’actions - on parle alors de double courses. Les horaires sont identiques chaque jour, avec seulement une séance d’essais de 45 minutes le deuxième jour.

Dotation en pneumatiques

Les pneumatiques rechapés toutes saisons de 18 pouces utilisés par toutes les équipes et les pilotes sont fournis par Michelin, fournisseur officiel du Championnat du monde de l'ABB FIA Formula E. Chaque pilote ne peut utiliser plus de quatre nouveaux pneus à l’arrière et quatre nouveaux à l’avant lors de chaque événement. Cela signifie qu'ils doivent utiliser au maximum deux jeux de pneus entre le Shakedown et la fin de la course.  

Temps de charge

Il est interdit de recharger la voiture pendant les qualifications et la course, lorsque le parc fermé et lors des vérifications techniques. Les équipes peuvent recharger les voitures entre les séances et pendant les essais.

e-Licence

Comme pour le permis de conduire sur route, les pilotes de Formule E doivent être qualifiés pour participer. Pour participer au championnat FIA Formula E Championship, les pilotes doivent se conformer à ce qui suit :

  • Les pilotes doivent organiser une session de formation FIA spécifique sur la sécurité électrique, les caractéristiques spécifiques de la voiture électrique de Formule E, ainsi que les aspects techniques et sportifs de la série.
  • Les pilotes doivent avoir accumulé au moins 20 points au cours des trois dernières années, conjointement avec le système de points de la FIA - utilisé pour se qualifier pour une Super Licence. Ou, avoir déjà gagné une Super Licence, ou avoir participé à au moins trois événements du précédent championnat FIA Formula E Championship.
  • Le champion de la saison précédente se qualifie automatiquement pour un Super Licence l'année suivante.

Si ces points ne sont pas respectés - un pilote jugé par la FIA comme ayant toujours démontré une capacité exceptionnelle dans les catégories de monoplace, mais n'ayant que peu ou pas de possibilité de se qualifier, peut toujours participer.