Pourquoi suivre le championnat

Vous découvrez la Formule E ? Voici ce que vous avez manqué.

Connectez-vous

Connectez-vous à la discipline de course la plus exclusive et la plus intense au monde. Venez voir 22 voitures et pilotes s'affronter dans les rues des plus dynamiques villes du monde. Regardez The Fiercely Driven. Regardez la Formule E

À quoi s'attendre à Mexico

La Formule E est de retour à Mexico. Cela signifie beaucoup de soleil, des sombreros et une bonne dose de combat roue contre roue alors que les 22 voitures et pilotes se disputent la victoire sur le circuit Hermanos Rodriguez.
  • La victoire à Mexico est à la portée de tous les pilotes : trois gagnants différents issus de trois différentes équipes dans trois courses différentes. Bienvenue dans l'ABB FIA Formula E Championship : la série sportive la plus imprévisible au monde ! Pour couronner le tout, nous avons vu jusqu'à présent sept pilotes appartenant à cinq équipes différentes monter sur le podium. La folie sera encore au rendez-vous à Mexico, attendez-vous à une course aussi imprévisible que ce championnat : la victoire est à la portée de tous les pilotes.
  • De la confrontation de Santiago à la folie de Mexico : en seulement trois courses de l'ABB FIA Formula E Championship, nous avons assisté à un affrontement en Arabie saoudite, à la course la plus chaotique à Marrakech et à une fournaise spectaculaire à Santiago. Le championnat se dirige maintenant vers Mexico. Préparez-vous pour le soleil, les sombreros, les coups et les rattrapages alors que les 22 voitures et pilotes se disputeront la victoire. Mexico, nous voilà.
  • La piste préférée des fans : Tous les fans adorent le circuit de Mexico. Pourquoi ? Pour l'emblématique Foro Sol. C'est uniquement sur ce circuit de Formule E que les fans peuvent observer le chaos se dérouler devant leurs yeux, alors qu'ils sont assis au premier rang des tribunes du stade Foro Sol. Cette saison, la course sera encore plus spectaculaire puisque le MODE ATTAQUE est placé en plein centre du Foro Sol, ce qui signifie plus de dépassements, de tête-à-queue et de rattrapages. Assistez aux prises de risque des pilotes pour obtenir un coup de boost pendant la course alors qu'ils passent près des tribunes bondées au cœur du circuit de 2,093 km.
Assistez à la confrontation des 22 voitures et pilotes dans le stade emblématique Foro Sol à Mexico.

Tenez-vous informé. Connectez-vous à l'E-Prix 2019 CBMM Niobium de Mexico.  

Vous avez pris du retard ? Aucun problème. Voici ce que vous avez manqué lors de la dernière course. 

 

De la tôle froissée, des bleus et des égratignures sous la fournaise de Santiago
Avec force coups, bleus et éraflures, la journée a été marquée par huit abandons puisque seuls 13 voitures et pilotes ont survécu au circuit de test d'une longueur de 2,348 km du Parque O'Higgins de Santiago. Au chaos sur la piste se sont ajoutées les températures les plus chaudes enregistrées à Santiago, parmi les plus élevées de l'histoire de la Formule E. Les pilotes et leurs voitures Gen2 ont dû affronter des conditions jamais vues en Formule E, avec des températures de piste dépassant 62 °C. 

De l'ombre à la lumière : le débutant Pascal Wehrlein remporte la victoire

Le pilote germano-mauricien, qui a rejoint Mahindra Racing quelques mois à peine avant les tests de pré-saison à Valence, est monté sur la deuxième marche du podium alors qu'il était l'un des pilotes les moins expérimentés de la grille en 100 % électrique. Riche d'une expérience impressionnante dans le sport automobile, de la Formule 1 au DTM, Pascal Wehrlein affirme qu'il « ne s'est jamais autant amusé » que depuis qu'il a rejoint la Formule E en début de saison. Vu les résultats improbables lors des trois dernières courses, impossible de se tromper en affirmant que tout peut arriver en Formule E.   

Les grands favoris sont encore loin du podium

Le champion en titre Audi Sport Abt Schaeffler est cinquième au classement tandis que sa propre équipe client, Envision Virgin Racing, est en tête : les « outsiders » règnent toujours en maîtres, même après trois courses ! Mexico ne sera pas de tout repos pour Audi qui cherchera à combler l'écart de 41 points entre ses deux équipes. L'équipe allemande garde cependant de bons souvenirs de la capitale mexicaine, où Daniel Abt a remporté sa première victoire en Formule E l'année dernière. Peut-il réitérer son exploit ? Rejoignez-nous pour le découvrir. 

Tenez-vous informé. Connectez-vous à l'E-Prix 2019 CBMM Niobium de Mexico.  

Pourquoi suivre la Formule E en 2019 ?

Nouvelles voitures

Le championnat n’a que cinq ans mais la technologie évolue constamment sur le circuit. La saison 2018/19 verra 22 voitures Gen2 s'affronter à travers le monde pour la toute première fois. La voiture de course de style Batmobile entièrement électrique possède le double de la capacité de stockage d'énergie de la Gen1, ce qui signifie qu'elle peut maintenant terminer toute une course : adieu les échanges de voitures à mi-course. Avec une puissance de 250 kW, la Gen2 passe de 0 à 100 km/h en 2,8 secondes et atteint une vitesse de pointe de 280 km/h. Avec des vitesses plus élevées, plus d'action sur la piste et une seule voiture par pilote : il y a tout à perdre. 

Nouveaux modes d'alimentation

La saison 2018/19 sera plus intense que jamais. Le nouveau MODE ATTAQUE permet à chaque pilote d’obtenir un peu de puissance supplémentaire à ses risques et périls. Pour activer le MODE ATTAQUE, les pilotes devront armer leur voiture, sortir de la trajectoire de course et traverser la Zone d'Activation. Ce n'est qu'ici qu'ils pourront récupérer 25 kW de puissance supplémentaire. Les pilotes qui obtiennent la vitesse supplémentaire peuvent l’utiliser quand ils veulent pendant quelques tours, ce qui leur donne un avantage pour rester devant la concurrence.

Les meilleurs pilotes

Avec l'arrivée de HWA Racelab portant le nombre total d’équipes à 11, la saison Formule E 2018/19 peut s'enorgueillir de compter parmi les meilleurs pilotes du sport automobile sur ses circuits. Avec notamment Felipe Massa (Venturi Formula E), Pascal Wehrlein (Mahindra Racing), Alexander Sims (BMW i Andretti Motorsport), Maximillian Guenther (Geox Dragon), Oliver Rowland (Nissan e.dams), Gary Paffett et Stoffel Vandoorne (HWA Racelab), tous nouveaux-venus dans la discipline, la concurrence est plus forte que jamais. Les sièges de pilotes étant chers, chacun se bat avec acharnement pour parvenir jusqu'au podium.

13 courses dans 12 villes réparties sur 5 continents

La Formule E transforme n'importe quelle ville en un circuit de course. La saison de Formule E 2018/19 revisitera certaines destinations favorites et s'installera dans de nouvelles villes emblématiques. Avec un total de 13 courses dans 12 villes réparties sur cinq continents, l'aventure qui a commencé en Arabie saoudite retournera à Marrakech et à Santiago avant de s’installer à Mexico, à Hong Kong et, pour la première fois, à Sanya en Chine. Pour la série européenne nouvellement nommée voestalpine European Series, nous retournons dans les rues de Rome, Paris, Monaco et Berlin avant d'arriver pour la première fois à Berne et de terminer la saison par une double course finale à New York, où nous couronnerons notre nouveau champion. Une vraie tournée d'enfer.

vue sur Monaco

Se connecter et rejoindre The Fiercely Driven.