27 févr. 21

Robin Frijns signe le temps de référence dans la séance d'essais 3 à Diriyah

Robin Frijns (Envision Virgin Racing) réalise le temps à battre dans la troisième séance d'essais libres, coiffant au poteau Nyck de Vries (Mercedes-EQ), le vainqueur de la première manche.

Robin Frijns se hisse en tête du classement dans les deux dernières minutes de la troisième séance d'essais libres. Il devance son compatriote Nyck de Vries (Mercedes-EQ) vainqueur de la première manche tandis que Nick Cassidy, son coéquipier d'Envision Virgin Racing, prend la troisième place.

« Chaque saison est différente et, généralement nous prenons un bon départ, a déclaré Sylvain Filippi, directeur général d'Envision Virgin Racing. Hier, ce n'était pas terrible, mais c'est une nouvelle voiture et nous devons la comprendre. Nous ne testons pas autant que les autres équipes et cela va nous prendre du temps mais je fais entièrement confiance à mon équipe pour y parvenir. Ce ne sont que des essais, mais c'est prometteur !

Le début de la séance a été relativement calme, ce qui peut s'expliquer par la réduction de la dotation en pneumatiques des équipes de 25 % cette année pour une course simple et jusqu'à 50 % pour les courses doubles, comme à Diriyah. Cela permettra d'économiser jusqu'à 720 pneus par saison, soit une réduction des émissions de 29 %, ce qui équivaut à 50 tonnes de CO2, mais cela oblige les équipes à revoir leurs priorités lors des essais.

RAPPORT : Tous les détails de la première manche

Après une journée décevante hier, Antonio Felix da Costa (DS TECHEETAH) est resté en tête du classement pendant une grande partie de la séance. Le Portugais termine finalement en cinquième position. Dans les dix dernières minutes, Rowland a effectué un tour à 250 kW en 1m07.452s, ce qui a fait perdre une place à da Costa et a permis au Britannique de se classer quatrième.

Frijns établit son meilleur temps en fin de séance et gagne 0,146 secondes sur de Vries avec un chrono de 1m07.294s. Juste derrière, on retrouve Cassidy et Rowland à un millième de seconde, et 1,5 seconde seulement sépare l'ensemble du peloton. À l'exception d'Andre Lotterer...

Le pilote de Porsche a donné du fil à retordre à ses mécaniciens avant les qualifications en heurtant le mur du virage 12 - un virage qui récompense l'engagement, a déclaré Dario Franchitti dans la rubrique Commentaires. Peut-être un peu trop d'engagement cette fois-ci, et pas mal de dommages que l'équipe devra réparer avant les qualifications prévues à 16:00 heure locale.

« Il n'y a pas eu de défaillance mécanique, André a juste frôlé le mur et endommagé le côté de la voiture. Nous avons deux heures pour la remettre en état pour les qualifications, mais ça va être difficile », a déclaré Amiel Lindesay, directeur des opérations de Porsche en Formule E.

FANBOOST

Le vote pour le FANBOOST reste ouvert avant la deuxième manche et jusqu'à 15 minutes après le début de la course.

Hier, Stoffel Vandoorne (Mercedes-EQ) a bénéficié d'une cette puissance supplémentaire lors de la première manche. À l'approche de la deuxième manche, Lucas di Grassi (Audi Sport ABT Schaeffler), Vandoorne et da Costa occupent les trois premières places.

Il reste encore beaucoup de temps pour faire changer les choses, alors donnez un boost de puissance supplémentaire à votre pilote préféré : rendez-vous sur le FANBOOST dans l'application Formule E.

FANBOOST COURSE 2

Les qualifications auront lieu à partir de 16:00 et la deuxième manche de l'E-Prix 2021 de Diriyah débutera à 20:03, heure locale. En attendant, retrouvez notre compte-rendu de la première manche.

E-Prix 2021 de Diriyah - Manche 2 | Séance d'essais libres 3

Consultez le classement complet et tous les détails de la double course de l'E-Prix de Diriyah sur le Live Hub