06 juin 20

Pascal Wehrlein fait monter la pression en prenant la tête du classement de Race at Home avec une victoire à New York

L'éclatante victoire de Pascal Wehrlein dans les docks de Brooklyn voit l'homme de Mahindra Racing se propulser avec une avance de 22 points au classement Race at Home, devançant Stoffel Vandoorne (Mercedes-Benz EQ Formule E Team) avant la grande finale à doubles points de demain.

Kelvin van der Linde, le débutant d'Audi Sport ABT Schaeffler, a livré un départ impressionnant lors des qualifications, établissant la première référence du premier groupe de compétiteurs.

Les trois premiers du classement s'étant montrés particulièrement rapides lors des essais, on s'attendait à les retrouver en tête à l'issue de la session. Le temps de Van der Linde, pourtant, a démenti les pronostics.

Dans le groupe de qualification final, Maximilian Guenther de BMW I Andretti Motorsport a démarré 0,344 seconde derrière Audi, s'alignant quatrième sur la grille, juste derrière la Nissan e.dams d'un Sébastien Buemi visiblement prêt à en découdre en troisième place, puis avec Vandoorne derrière eux, à un demi-dixième de seconde d'écart, en cinquième position.

Wehrlein, cependant, a fait autorité par une course fulgurante qui lui a assuré sa deuxième Julius Baer Pole Position du Challenge Race at Home - à plus d'un quart de seconde de van der Linde.

Au coup de départ, Wehrlein a marqué une nette échappée, conservant ainsi son avance, suivi de van der Linde. Buemi a quant à lui manqué le départ, laissant sa position à Guenther au premier virage. Vandoorne a lui aussi dépassé le Suisse. L'effet domino a affecté le pilote de Nissan e.dams ; son démarrage manqué bloquant la piste, puis provoquant un malheureux contact et un tête-à-queue dévastateur.

Les trois premiers coureurs, Wehrlein, Van Der Linde et Rowland se sont éloignés du peloton après les deux premiers tours, laissant la bataille derrière ce trio de tête.

Talonnant les voitures de tête, Rowland, en troisième position, est pris par surprise par Vandoorne qui, depuis la cinquième place, tente de dépasser son coéquipier Nyck de Vries et le Britannique d'un seul coup.

Un coup de maître réussi, avant que le Belge ne le dépasse et marque un écart au virage suivant, permettant à Rowland de garder la main sur la dernière place du podium. Stoffel a su conserver la quatrième place devant De Vries.

Le statu quo régnait en tête de la course, van der Linde juste derrière Wehrlein, à un peu moins de deux secondes du pilote de Mahindra. L'Allemand semble même avoir terminé la course avec une bonne réserve d'énergie.

En milieu de peloton, il restait encore à Robin Frijns (Envision Virgin Racing), Neel Jani (TAG Heuer Porsche Formule E Team) et Oliver Turvey (équipe NIO 333 FE) une marge de manœuvre. Le trio s'est battu tout au long de la course avec acharnement pour une place au top dix - Frijns finissant par dépasser Jani par l'intérieur, gagnant la neuvième place au tour 12, suivi de Turvey.

Alors que le pilote allemand de Mahindra Racing entamait l'ultime épreuve de la rencontre, on imaginait le PDG et directeur de l'équipe, Dilbagh Gill, sortir les flutes à champagne, tant la chance semblait sourire à Wehrlein.

Effectivement, Pascal a su maintenir le cap et remporter le drapeau à damier, ainsi qu'une troisième victoire du Challenge Race at Home. Gill a pu sortir la bouteille, comme il se doit,fort de deux victoires consécutives signées par ses pilotessamedi dans les docks de New York, après la performance éclatante de Lucas Mueller lors de la rencontre précédente du challenge.

Rowland, quant à lui, a redoublé d'efforts pour tenter de voler la deuxième place d'un van der Linde en pleine forme. Après avoir attiré l'attention du Sud-Africain en le suivant de très près à l'avant-dernier virage, il a ensuite surpris son adversaire par un net coup de volant. Une belle façon pour le pilote originaire du Yorkshire de marquer un retour en force.

Vandoorne a donc dû se contenter de la quatrième place, Guenther finissant cinquième et Felipe Massa (ROKiT Venturi Racing) clôturant le top six. Antonio Felix da Costa (DS Techeetah), Frijns et Turvey ont pourvu les autres positions à points.

La course soignée de Wehrlein couronne remarquablement la grande finale du Challenge Race at Home en soutien à l'UNICEF, lui donnant 22 points d'avance pour l'événement de dimanche sur le circuit de Tempelhof à Berlin. Un double de points qui s'accompagne cependant d'un double risque - et d'un potentiel renversement de situation.

« C'était une bonne course et aussi l'une des plus difficiles, en ce qui me concerne », a déclaré Wehrlein. « J'ai raté les feux de départ à cause du halo. J'ai réussi à rattraper mon retard après avoir endommagé ma caméra ! On va devoir revoir ça pour demain. On va voir ce qu'on peut faire. »

Regardez toute l'action de la manche 7 de Race at Home avant la grande finale de demain (15:30 BST)

Rejoignez la Formule E et l'UNICEF en faisant un don pour aider les enfants touchés par le coronavirus