16 mai 20

Lucas Mueller se lance à la poursuite de Joshua Rogers pour remporter la course 4

Lucas Mueller remporte sa première course du Challenge Race at Home de Formule E ABB en soutien à l'UNICEF, réduisant ainsi l'écart avec Kevin Siggy dans la lutte pour conduire une voiture Gen2 dans le monde réel.

À mi-parcours du Challenge Race at Home de Formule E ABB, l'historique de la grille de départ du Challenge est marqué par la constance de Kevin Siggy. Le pilote de simulateur expérimenté a été sur le podium dans toutes les manches octroyant des points. Peyo Peev et Petar Brljak sont les deux concurrents les plus proches du trophée, alors que Joshua Rogers, le vainqueur de la dernière fois à Hong Kong, revient sur la grille du Challenge.

Lors des qualifications, la pluie s'est abattue sur le port virtuel de Hong Kong. Après son absence lors des deux dernières manches, Rogers revient parmi les meilleurs et prend la pole position avec un tour en 1:11.175s, soit juste 0,051 seconde de moins que Siggy. La première ligne n'est certes pas loin, mais les leaders se sont bien détachés du reste du peloton, avec Lucas Mueller à plus d'une demi-seconde derrière les deux premiers.

Dès que les lumières se sont éteintes, Rogers a fondu sur le nez de Siggy pour conserver la tête dans le premier virage. Alors que le peloton s'est regroupé dans la première épingle à cheveux, Muller a réussi à dépasser Siggy par l'intérieur et à reléguer le leader du championnat à la troisième place.

Alors que des coureurs du monde réel se mesurent aux meilleurs coureurs de simulation au monde, Axel La Flamme a continué à progresser dans le Challenge Race at Home. Il s'est propulsé à la 8ème place dès les premiers tours.

À l'approche du troisième tour, Rogers avait creusé un écart de plus de deux secondes par rapport au reste du peloton devant Mueller, deuxième et Siggy, troisième.

Après avoir été coincé sur le côté lors de la mêlée du premier virage, Joel Eriksson, le pilote de réserve de Geox Dragon s'est battu pour remonter juste derrière le célèbre pilote chinois Zexuan Liu. Alors que les deux pilotes se battaient pour ne pas être le premier éliminé dans le système « race royale », Eriksson s'est imposé face à Liu, son rival du monde réel et s'est mis à l'abri pour un tour supplémentaire.

La Flamme a continué à remonter le peloton pour atteindre la 6e place. Il s'est défendu avec acharnement contre Jan von der Heyde et Nuno Pinto, des pilotes de simulation expérimentés, afin d'empocher quelques points.

Le trio a bataillé dur, avec des heurts et des accrochages entre La Flamme et von der Heyde, mais finalement Pinto a profité de l'affrontement devant lui pour se faufiler et prendre la sixième place.

À un peu plus de cinq tours de l'arrivée, Mueller a commencé à réduire l'écart sur Rogers, le pilote de simulation australien percutant le mur sous la pression croissante du pilote allemand.

Avec Mueller collé derrière Rogers, les deux pilotes ont négocié une série de virages serrés côte à côte, mais Rogers est parvenu à garder l'avantage en prenant la corde.

Malgré ses efforts, La Flamme n'a pas réussi à résister aux pilotes de course expérimentés. Il a été éliminé de la course au 14ème tour.

Lors de l'avant-dernier tour, Miller a pris l'intérieur du virage et a fondu sur Rogers dans un sursaut tardif pour prendre la tête de la course. Désormais en tête, Muller a commencé à se détacher de Rogers qui a ralenti.

Avec la victoire de Mueller, la grille du Challenge gagne en intensité avec quatre vainqueurs différents en quatre courses. Rogers a pris la deuxième place, suivi de Siggy sur la troisième marche du podium qui conserve son avance au classement général.

La victoire de Mueller permet à l'Allemand de se hisser à la deuxième place du classement et de réduire l'écart avec Siggy, le leader de la grille du Challenge.

Après avoir remporté sa première victoire dans le Challenge Race at Home, Mueller ne savait plus quoi dire. « Je reste un peu sans voix, j'ai du mal à croire à ce qui vient de se passer. Je ne m'attendais pas à me battre pour la victoire », a déclaré l'Allemand avec un grand sourire aux lèvres.

Regardez la course 4 en entier

Rejoignez la Formule E et l'UNICEF en soutenant les enfants touchés par le coronavirus