07 juin 20

Stoffel Vandoorne gagne le Challenge Race at Home alors qu'Oliver Rowland remporte la victoire à Berlin

Le pilote Mercedes-Benz EQ Stoffel Vandoorne remporte une place d'honneur dans le Challenge Race at Home avec une deuxième place lors de la grande finale derrière Oliver Rowland, tandis que Pascal Wehrlein, le leader du classement avant la course a dû quitter la course suite à une collision.

Lors des qualifications, le temps de référence en début de séance de Sebastien Buemi a été battu par Oliver Rowland, son coéquipier de Nissan e.dams, qui décroche la Julius Baer Pole Position – une première pour le pilote originaire du Yorkshire en forme dans le Challenge Race at Home de Formule E ABB en soutien à l'UNICEF. 

Alors que le chronomètre défilait, le pilote de Mercedes-Benz EQ Stoffel Vandoorne a pris l'avantage sur ses rivaux en décrochant une deuxième place provisoire sur la grille de départ, tandis que Maximilian Guenther de BMW i Andretti Motorsport prenait la troisième place.

Wehrlein de Mahindra Racing a cependant fait un clin d'œil aux deux pilotes qui le suivent dans le classement en les devançant à la dernière minute pour s'aligner aux côté de Rowland de Nissan à la deuxième place.

Le décor était planté pour la course alors qu'à peine 0.003 seconde séparait l'Allemand de Vandoorne, qui, à l'approche de la grande finale, comptait 14 points d'avance sur le Belge. Avec les points doubles décernés lors de la course finale, il y avait beaucoup de chance pour que cela change.

Rowland a pris un bon départ sur le circuit de l'aéroport de Tempelhof, tout comme Vandoorne, qui a immédiatement pris l'intérieur au premier virage face à Wehrlein, son rival pour le titre.

L'Allemand a défendu sa première place avec acharnement, mais la course a tourné à la catastrophe quand un accrochage l'a relégué à la 21e place. Le pilote de Mahindra Racing a été frôlé par Vandoorne, le Belge semblait avoir été poussé par Buemi, qui a été touché à son tour alors que le peloton tentait de se frayer un chemin à travers un véritable point de friction.

La course de Rowland s'est ensuite déroulée sans problème, Vandoorne savait qu'il lui suffisait de conserver la deuxième place pour remporter le titre alors que Wehrlein, contraint à riposter, remontait à la 12e place au quatrième tour après avoir dominé rapidement le double champion de Formule E Jean-Eric Vergne (DS Techeetah).

Au 10e tour, la progression de Wehrlein s'est arrêtée derrière un groupe de voitures qui se battaient pour se rapprocher du top dix. Tous ses efforts ne suffiraient pas avec Vandoorne confortablement installé en deuxième position derrière Rowland.

Le Britannique était tout aussi à l'aise alors qu'il était sur le point de doubler son nombre de victoires sur le Challenge Race at Home et sur le circuit virtuel de l'aéroport de Tempelhof.

Guenther de BMW a évité le drame, ce qui lui a permis de compléter le podium et de décrocher la troisième place au classement général. Edoardo Mortara de ROKiT Venturi Racing décroche une troisième quatrième place de la série, tandis que Buemi se classe en cinquième position, suivi de James Calado de Panasonic Jaguar Racing sixième.

Nyck de Vries (Mercedes-Benz EQ) franchit la ligne d'arrivée en septième position tandis que Felipe Massa, son coéquipier de Mortara, termine huitième, devançant Kelvin van der Linde d'Audi Sport ABT Schaeffler alors qu'Andre Lotterer de TAG Heuer Porsche complète le top dix.

Vandoorne s'impose et prend la première place du classement avec un total de 24 points d'avance. Ses efforts et ceux de son coéquipier de Vries ont permis à Mercedes-Benz EQ de remporter la victoire par équipe, devant Nissan e.dams et Mahindra Racing qui ont terminé deuxième et troisième respectivement.

« Je suis vraiment content de gagner. La journée a été difficile et délicate, a déclaré Vandoorne. Le départ a été vraiment chaotique. Après un très bon départ, je me suis retrouvé aux côtés de Pascal (Wehrlein), mais j'ai été poussé par l'arrière dans le deuxième virage qui m'a fait faire un tête-à-queue.

Cela aurait été bien d'avoir un véritable combat sur la piste, mais j'ai été malchanceux dans plusieurs courses et c'est une victoire bien méritée pour nous dans la série. »

« C'est uniquement une question d'entraînement, il faut s'habituer à la simulation et trouver les bons réglages, a déclaré Rowland. Je n'avais pas de plate-forme avant le Challenge Race at Home et beaucoup de ces gars-là ont un très haut niveau, donc ça a été un travail difficile mais finalement nous avons commencé à y arriver et c'était très agréable. »

Revoyez en entier la grande finale du Challenge Race et Home.

Rejoignez la Formule E et l'UNICEF en faisant un don pour aider les enfants touchés par le coronavirus