15 févr. 20

Lotterer décroche la Pole position à Mexico, les pilotes de Mahindra relégués en queue de peloton

Andre Lotterer, le leader de l'équipe de Formule E TAG Heuer Porsche décroche la Julius Baer Pole Position après une matinée mouvementée à Mexico. Le pilote allemand, qui n'a toujours pas remporté une seule course, partira devant Mitch Evans de Panasonic Jaguar Racing et Nyck de Vries, la recrue de Mercedes-Benz EQ. 

Après une matinée mouvementée, c'est Andre Lotterer de DS Techeetah qui décroche la Julius Baer Pole Position à Mexico avec un tour en 1m07.922s. Le pilote allemand, qui n'a toujours pas remporté une seule course, partira devant Mitch Evans de Panasonic Jaguar Racing alors que Nyck de Vries, la recrue de Mercedes-Benz EQ s'élancera en troisième position. 

Bien qu'il ait réalisé le troisième meilleur temps dans la confrontation pour la Super Pole, Pascal Wehrlein de Mahindra Racing commencera la course en dernière position sur la grille après avoir écopé d'une pénalité pour avoir changé la boite à vitesses de sa voiture. Le pilote allemand, qui avait frôlé la victoire lors de sa première course ici à Mexico l'an dernier avant de se faire doubler à quelques mètres de l'arrivée, devra se battre afin de remonter le peloton pour espérer empocher quelques points dans la capitale mexicaine.

Derrière de Vries, on retrouve l'ancien champion Sebastian Buemi (Nissan e.dams), tandis que Sam Bird d'Envision Virgin Racing complète la Super Pole et s'élancera en cinquième position.  

Robin Frijns, son coéquipier d'Envision Virgin Racing, rate de peu la Super Pole. Il s'élancera en sixième position à Mexico. Derrière Frijns, on retrouve Nico Mueller de Geox Dragon, suivi du champion en titre Jean-Eric Vergne (DS Techeetah) qui espère améliorer son début de saison poussif. 

Juste derrière Vergne, on retrouve son coéquipier Antonio Felix da Costa tandis Stoffel Vandoorne de Mercedes-Benz EQ complète le top 10. Edoardo Mortara Venturi Rokit Racing, quant à lui, s'élancera en 11e position.

Après une course déplorable ici à Mexico l'an dernier, Oliver Rowland de Nissan e.dams prendra le départ de la course en 12e position devant Brendon Hartley de Geox Dragon qui remonte à la 13e place suite à la pénalité dont Jerome d'Ambrosio a écopé pour avoir changé la boite à vitesses de sa voiture. D'Ambrosio rejoint son coéquipier au fond de la grille de départ.  

Plus loin sur la ligne de départ, le pilote Neel Jani de TAG Heuer Porsche s'élancera en 14e position, devant l'ancien vainqueur de Mexico Lucas di Grassi (Audi Sport Abt Scheaffler) alors que Max Guenther de BMW i Andretti, le vainqueur de la dernière course, partira en 16e position. 

En queue de peloton,on retrouve James Caldo de Panasonic Jaguar Racing et Alex Sims, le coéquipier de Guenther en 17e et 18e position, alors que Felipe Massa de Venturi s'élancera en 19e position. Ma Qinghua et Oliver Turvey, les deux pilotes de NIO, partiront en 20e et 21e position, Turvey ayant rencontré des problèmes techniques pendant les qualifications. 

Écopant d'une pénalité pour avoir changé leur boite à vitesses, Pascal Wehrlein de Mahindra s'élancera en 22e position tandis que son coéquipier partira à la 23e position. 

Après une matinée mouvementée pour l'équipe Audi Sport Abt Schaeffler suite à la collision de Daniel Abt lors de la Séance d'essais 1, le pilote allemand est revenu sur le circuit après être sorti de l'hôpital, mais il n'a pas réussi à prendre part aux qualifications. On ne sait pas encore si le pilote d'Audi parviendra à prendre le départ de la course. 

Les résultats sont provisoires au moment de la publication. Consultez les derniers résultats des qualifications ici