15 févr. 20

Evans remporte la victoire après une course folle à Mexico

Après être parti en deuxième position, Mitch Evans de Panasonic Jaguar Racing remporte la victoire après une course sans faute à Mexico. Derrière Evans, on retrouve Antonio Felix da Costa de DS Techeetah alors que Sebastian Buemi de Nissan e.dams complète le podium à la troisième place. Voici comment tout cela s'est déroulé.

Parti en pole position, Andre Lotterer de TAG Heuer Porsche a été obligé de prendre l'extérieur dans le virage 1, ce qui l'a relégué à la quatrième place. Mitch Evans de Panasonic Jaguar Racing a pris l'avantage et s'est placé en tête de la course.  

Le peloton s'est dirigé groupé vers un Foro Sol bondé avant de terminer un tour. En 6e position, Nico Mueller de Geox Dragon a mal négocié son entrée dans le virage 1 et a percuté le mur, terminant la course à 48 minutes de la fin. La nouvelle voiture de sécurité BMW i8 a été déployée et le peloton a suivi en formation pendant que la voiture de Mueller était récupérée. 

À la reprise de la course, Evans a pris la tête à 35 minutes de la fin. Conformément à la nouvelle réglementation pour la saison 2019/2020, toutes les voitures ont écopé d'une réduction d'énergie de 5 kW après avoir suivi la voiture de sécurité pendant cinq minutes. Prenant l'extérieur du virage 1, Felipe Massa de Rokit Venturi Racing a percuté le mur, endommageant sa voiture, ce qui l'a contraint à mettre un terme à sa course. 

Evans s'est installé en tête de la course tandis que Sam Bird d'Envision Virgin Racing parvenait à dépasser Sebastian Buemi de Nissan e.dams pour se hisser à la deuxième place. Alors que la bataille pour le podium battait son plein, Lotterer s'est enfoncé encore davantage dans les profondeurs du classement tandis qu'un nuage de fumée s'échappait de l'aile avant droite de sa voiture. L'allemand a fini par perdre son aile avant droite sur la piste et il a dû rentré dans les stands pour réparer sa carrosserie, avant de se retirer de la course.  

Quant au champion en titre, le pilote français Jean-Eric Vergne de DS Techeetah s'est calé à la septième place derrière son coéquipier Antonio da Costa à la sixième place. Les voitures DS conservaient leur place dans les points. Derrière Vergne, Lucas di Grassi d'Audi Sport Abt Schaeffler occupait la 8e positions. 

À 17 minutes de la fin de la course, Nyck de Vries de Mercedes-Benz EQ, alors en cinquième position, n'a pas réussi à s'arrêter à la fin de la ligne droite d'arrivée/de départ. Il a percuté Robin Frijns d'Envision Virgin Racing et a dérapé jusqu'à la fin de la ligne droite. Signalant des problèmes techniques à la radio, le Néerlandais est resté immobilisé et a été le quatrième pilote à abandonner la course. 

Étant remonté à la cinquième place, Vergne est resté derrière son coéquipier Da Costa en quatrième position. Avec moins d'énergie que leur concurrents, les deux pilotes DS Techeetah ont bataillé avec la direction de retour au garage, incapables de se décider sur la stratégie concrète à adopter. Da Costa s'est enfin décidé à quitter sa quatrième place qui tenait de longue date pour se hisser à la troisième place, dépassant Buemi grâce à son énergie supplémentaire.   

À cinq minutes et un tour de la fin, Evans étant toujours en tête avec Bird et da Costa dans son sillage. Sous la pression, Bird a mal négocié le virage 13, percutant le mur, ce qui a mis un terme à sa course et à ses chances de podium. Avec Da Costa désormais en deuxième position, Buemi est remonté à la troisième place, espérant remporter ses premiers points au championnat cette saison. 

Après avoir quitté l'hôpital avec un bilan de santé satisfaisant quelques heures seulement avant la course suite à une collision lors de la Séance d'essais 1, Daniel Abt d'Audi Sport Abt Schaeffler a dû se retirer de la course à quelques minutes de la fin. 

Avec une avance confortable sur le reste du peloton, Mitch Evans de Panasonic Jaguar Racing a franchi la ligne d'arrivée sans problème, décrochant sa première victoire personnelle dans la série et la deuxième pour Jaguar. Antonio Felix da Costa de DS Techeetah prend la deuxième place, la troisième place revenant à Sebastian Buemi de Nissan e.dams. 

Résultats provisoires au moment de la publication. Consultez les résultats complets de la course