12 nov. 19

Mahindra : L'équipe indienne mise tout sur la régularité pour la course au titre

Mahindra Racing est l’une des équipes les plus connues de l'ABB FIA Formula E Championship. Le constructeur indien est réputé pour son style flamboyant et ses pilotes captivants. Un manque de régularité a porté préjudice à la course aux titres de l'équipe ces dernières années, mais la persévérance de Jérôme d’Ambrosio et Pascal Wehrlein prouve que le constructeur détient une fois de plus des talents de premier plan aux commandes. L'équipement technique sera-t-il assez robuste pour suivre le rythme ?

Mahindra est l'un des noms bien connus de Formule E. En effet, le constructeur participe au championnat entièrement électrique depuis la saison inaugurale en 2014/15. L'équipe a remporté sa première victoire grâce à Felix Rosenqvist en 2016/17 et le pilote suédois a par la suite décroché d'autres podiums dans la course au titre. Son coéquipier Nick Heidfeld a également gravi cinq fois les marches durant cette saison, ce qui a permis à Mahindra de se hisser à la troisième place du championnat par équipe et de se positionner en tant que favori.

L'équipe indienne, dirigée par le PDG et chef d'équipe Dilbagh Gill, a effectué un départ prometteur avec deux premières victoires en 2017/18. Elle a toutefois été freinée dans son élan en raison de problèmes techniques. Ces événements se sont reproduits la saison passée : Jérôme d'Ambrosio a entamé la compétition avec une troisième place à Ad Diriyah et une victoire à Marrakech, avant que Mahindra ne subisse une importante perte de vitesse tout au long de la saison. L'objectif de l'équipe pour 2019/20 est d'inverser cette tendance, de faire preuve d'endurance sur le long terme et de prouver à ses concurrents qu'elle est capable de maintenir le rythme.



Jérôme d'Ambrosio a vécu une saison 2018/19 difficile en commençant avec brio par sa troisième victoire en Formule E avant de nettement ralentir la cadence. Le Belge a prouvé sa détresse en ne marquant qu'un seul point à l'arrivée des six dernières courses et en terminant à la 11e place du classement des pilotes. Cependant, Jérôme d’Ambrosio dispose d'une solide expérience : il a participé à toutes les courses organisées depuis les débuts de la Formule E et a remporté neuf podiums. Il détient tous les atouts nécessaires pour rebondir cette année.


Pascal Wehrlein fait à nouveau équipe avec Jérôme d’Ambrosio à la suite d'une première saison impressionnante au cours de laquelle l'Allemand a failli remporter sa première victoire en Formule E. Après avoir manqué la première course en raison d'obligations contractuelles et s'être retiré de la deuxième lors des premiers tours, le pilote a séduit le paddock de par sa pole position époustouflante lors de l'E-Prix de Mexico. Il a ensuite adopté une tactique défensive brillante, avant d'être supplanté par Lucas di Grassi lorsque sa Mahindra a manqué de puissance.



Pascal Wehrlein a également terminé en tête des qualifications de l'E-Prix de Paris avant que les deux pilotes Mahindra ne soient pénalisés pour une infraction technique. Au final, le plus jeune champion du DTM a remporté huit points en 12 départs et dispose du talent nécessaire pour remporter un titre, tant que l'équipement Mahindra tient le rythme.

Consultez le profil complet de l'équipe Mahindra Racing