09 nov. 19

Geox Dragon : Hartley et Muller à la conquête du rêve américain

Les Geox Dragon sont l’un des piliers de la ABB FIA Formula E Championship et ont totalement remanié leur équipe de pilotes en prévision de la saison 2019/20 dans l'espoir d'inverser la tendance. Brendon Hartley et Nico Muller sont les nouveaux visages de l'écurie 100 % américaine et le duo voudra prouver qu'il ne manque pas de talent pour faire jeu égal avec les meilleurs, malgré les déboires récents de Dragon.

Geox Dragon a signé la plus mauvaise saison de son histoire en Formule E ABB FIA en nombre de points gagnés, en ne parvenant à se classer que quatre fois parmi les dix premiers et terminant à l'avant-dernière place du classement par équipes. Une saison calamiteuse qui fait suite à une saison 2017/18 tout aussi difficile, car l'équipe américaine, fondée par Jay Penske et Stephen Luczo en 2007, n'avait obtenu qu'un podium avant de terminer neuvième.

L'écurie soutenue aux États-Unis n'en est pas à son coup d'essai dans les courses de voitures électriques, terminant deuxième lors de la première saison 2014/15, avant de perdre progressivement des places au fil des saisons. La perte de Maxi Gunther au profit de BMW I Andretti Motorsport lors de l'intersaison a été un coup dur, mais Dragon a fait un gros coup en faisant signer l'ancien pilote de Formule 1 Brendon Hartley.



Hartley a eu la malchance de perdre son baquet chez Toro Rosso après une saison 2018 difficile, mais il a été prouvé qu'il était un compétiteur-né avec deux titres de champion du World Endurance Championship à son actif, ainsi qu'une victoire lors des 24 heures du Mans sous les couleurs de Porsche. Le Néo-zélandais était à la recherche d'un baquet au sein de l'écurie allemande avant de perdre finalement au profit d'Andre Lotterer. À ce moment-là, Dragon s'est précipité pour obtenir ses services. Le pilote de 29 ans a quelque chose à prouver, à Porsche mais aussi à ses détracteurs au sein de la F1, et pourrait donc être l'homme idéal pour porter l'écurie Dragon à nouveau au sommet.

Le second baquet a été attribué à la star suisse âgée de 27 ans, Nico Muller, qui succédera au vétéran Jose Maria Lopez. Muller a remporté des victoires en GP3, Formule Renault 3.5 et DTM, terminant récemment à la deuxième place derrière Rene Rast dans le championnat allemand des voitures de tourisme. 


Après avoir piloté pour Audi depuis ses débuts en DTM en 2014, Muller s'est vu offrir la possibilité de tester Audi Sport Abt Schaeffler avant la saison 2017/18 et a signé des temps impressionnants lors du test de recrue de cette année à Marrakech. L'année suivante, il finit à nouveau parmi les meilleurs, ce qui laisse à penser que Dragon tient une véritable pépite en la personne de Muller pourrait représenter une menace sérieuse pour Audi (et les autres écuries de la grille).

Voir le profil complet de l'équipe Geox Dragon