12 nov. 19

BMW : Sous pression pour réaliser son potentiel

BMW i Andretti Motorsport a connu une campagne 2018/19 difficile dans l'ABB FIA Formula E Championship malgré un début de saison ultra-rapide et très prometteur. L'arrivée de Mercedes et Porsche cette saison rajoute une pression supplémentaire sur l'équipe qui aura à cœur d'être plus performante que ses rivaux allemands, reste à savoir comme elle va gérer le départ d'Antonio Felix da Costa, l'un des piliers d'Andretti.

BMW a fait une entrée remarquée en Formule E en tant que constructeur à part entière la saison dernière : elle a signé les meilleurs temps lors des tests et remporté une course avec la victoire d'Antonio Felix da Costa à Ad-Diriyah. Ce fut également une première victoire pour Andretti Motorsport et son partenariat avec les géants allemands s'est tout de suite avéré comme étant une combinaison gagnante, avant le désastre de Marrakech. Après s'être assurés un confortable doublé en tête du peloton, les deux coéquipiers Da Costa et Alexander Sims se sont percutés dans les derniers instants de la course, anéantissant ainsi les chances de l'équipe de remporter une deuxième victoire consécutive.

Da Costa sur le podium lors de l'E-Prix 2018 d'Ad Diriyah en Arabie Saoudite

Da Costa a été tenu responsable de l'incident, mais la saison de BMW ne s'était jamais complètement rétablie et l'équipe n'a enregistré aucune autre victoire, malgré quatre podiums supplémentaires remportés par les deux pilotes. La iFE.18 a imprimé un bon rythme, mais l'équipe a souvent été gênée par le format des qualifications en ordre inversé, qui a obligé ses pilotes à se battre au milieu de la grille congestionnée pour tenter de remporter des points. Une cinquième place au championnat par équipe est un résultat honorable pour une première saison, mais BMW doit maintenant convertir ce potentiel en victoires afin de vraiment défier Audi, Nissan et Techeetah.



La défection de Da Costa qui rejoint Techeetah est un coup dur pour l'équipe, le sympathique champion portugais ayant passé les trois dernières saisons dans l'équipe Andretti. Le jeune et talentueux pilote Maxi Gunther a été recruté pour le remplacer après une première campagne remarquée dans l'équipe Geox Dragon. L'Allemand n'a participé qu'à 10 des 13 courses la saison dernière, mais il a néanmoins réussi deux fois à remporter la Super Pole et a signé deux places de cinquième malgré une voiture limitée, ce qui donne une indication de sa vitesse. Cependant, Gunther n'a que 22 ans et doit faire s'engager dans une lutte acharnée pour rivaliser avec les pilotes d'élite de la Formule E qui, pour certains, cumulent plus de dix ans d'expérience dans leur carrière.



Sims revient pour une deuxième saison dans l'équipe BMW i Andretti après avoir terminé sa première campagne de Formule E sur une impressionnante deuxième place à New York et s'être qualifié en pôle. Le Britannique a été l'un des derniers pilotes à être annoncé avant la nouvelle saison. Cette performance a sans doute été cruciale pour conserver sa place alors qu'il n'avait remporté que deux points lors de ses neuf courses précédentes. C'est désormais au pilote de 31 ans qu'il incombera de mener BMW au titre en qualité de leader de l'équipe de fait.