22 mai 19

La saison jusqu'à présent : E-Prix BMW i 2019 de Berlin présenté par CBMM Niobium

Après 10 courses dans 10 pays sur cinq continents, l'ABB FIA Formula E Championship débarque à Berlin, en Allemagne, pour l’avant-dernière manche des courses européennes voestalpine. Avant que la course du 25 mai, voici tout ce que vous devez savoir sur la saison jusqu'à présent. 

La série de records est terminée. 

Le champion en titre, Jean-Eric Vergne de DS Techeetah, a mis fin à la série record de huit gagnants différents en huit courses en inscrivant la première double victoire de la saison à Monaco. Désormais en tête du classement, Vergne n'a qu'un petit point d'avance sur son coéquipier Andre Lotterer (le leader des courses européennes voestalpine) qui occupe la deuxième place. Le français est retour à la première place du championnat pour la première fois cette année. La saison dernière, il avait pris la tête du classement lors de la quatrième course et l'avait conservée jusqu'à la fin, remportant le titre de Formule E en juillet à New York. Mais, malgré deux victoires, un total de 87 points et l'avantage, le pilote de DS Techeetah reste néanmoins prudent. « Rien ne sera acquis jusqu'à la fin de l'année - c'est comme ça dans ce championnat. Ce sera extrêmement difficile jusqu'à la fin de la saison. C'est la meilleure situation dans laquelle on puisse être, mais ce n'est pas une situation confortable. » 

JEV remporte la course de Formule E à Monaco

La course au titre commence 

Avec seulement 33 points séparant les dix premiers pilotes du championnat, tout reste à jouer alors que le championnat débarque à Berlin le 25 mai pour l'avant-dernière course européenne voestalpine. À l'heure actuelle, les dix premiers pilotes peuvent encore théoriquement remporter le titre lors de la finale de la saison à New York. L'équipe franco-chinoise semble en position de force avant la course dans la capitale allemande, les deux pilotes de DS Techeetah, Vergne et Andre Lotterer, occupant respectivement la première et la deuxième place. Robin Frijns (Envision Virgin Racing), troisième avec 81 points, ainsi qu'Antonio Felix da Costa (BMW i Andretti Motorsport) et Lucas Di Grassi (Audi Sport Abt Schaeffler), tous deux quatrièmes ex æquo avec 70 points, pourraient encore créer la surprise. Après la performance de Di Grassi la saison dernière, au cours de laquelle l'ancien champion a décroché la deuxième place du championnat malgré un début de saison désastreux, pourra-t-il réitérer son exploit ? Seul le temps nous le dira. 

Jean-Eric Vergne et Da Costa en Formule E

Les choses ne deviennent pas plus faciles

Après 10 courses dans 10 pays sur cinq continents, la saison 2018/19 de l'ABB FIA Formula E Championship s'est avérée être la plus difficile jusqu'à présent. Robin Frijns, le pilote d'Envision Virgin Racing, a qualifié la course de Paris de « course la plus difficile de sa vie » en raison de la pluie et de la grêle, alors qu'Andre Lotterer, le champion expérimenté des courses d'endurance, a déclaré que la Formule E est ce qu'il y a de « plus difficile à conduire ». Quant au français JEV, le champion en titre prévoit une bataille acharnée jusqu'à la fin de la saison. « Rien n'est jamais acquis en Formule E », a-t-il déclaré après sa victoire à Monaco.