16 mai 19

Le meilleur des réseaux sociaux : E-Prix 2019 de Monaco

Revivez l'exploit de Jean-Éric Vergne à Monaco, le tour de Nico Rosberg avec S.A.S. le prince souverain Albert II de Monaco et la fête sur le yacht de Naomie Harris sur le thème de James Bond. Après tous les événements qui ont animé la principauté, jetons un œil aux faits marquants des réseaux sociaux durant l'E-Prix 2019 de Monaco.

Miss Moneypenny débarque à Monaco

Lorsque Miss Moneypenny, autrement dit l'actrice Naomie Harris, débarque à l'E-Prix 2019 de Monaco, il y a de fortes chances qu'une fête sur le thème 007 soit organisée. Accompagnée du mannequin David Gandy, de Rick Yune qui a déjà joué dans James Bond, et d'Alejandro Agag, fondateur et PDG de la Formule E, Naomie Harris a assisté à une course de Formule E pour la troisième fois en cinq ans lors de l'E-Prix de Monaco. 

JEV met fin à la série record, la course au titre commence

Il ne reste que deux manches des courses européennes voestalpine à disputer avant la double finale épique à New York. Jean-Éric Vergne (DS Techeetah) a mis fin à la série record de huit gagnants différents en huit courses en inscrivant la première double victoire de la saison. Le pilote n'a qu'un seul point d'avance sur son coéquipier Andre Lotterer, situé en deuxième position, et 33 points seulement le séparent de la dixième place. Les dés sont encore loin d'être jetés. 

Une lutte acharnée

La course vers la victoire n'a pas été une promenade de santé pour notre champion en titre. JEV a été pourchassé par Oliver Rowland, le pilote débutant de Nissan e.dams qui s'est hissé à la deuxième place, et par Felipe Massa, le héros à domicile de Venturi, qui a terminé troisième.  

Massa grimpe sur le podium à Monte-Carlo

Malgré son mauvais départ dans la saison, le débutant de Venturi, Felipe Massa, s'est finalement hissé avec beaucoup d'émotions sur la troisième marche du podium lors de la course à domicile de son équipe : « Je me souviens être passé devant les tribunes pendant la course et j'ai entendu mes enfants crier pour m'encourager, c'était incroyable. À la fin de la cérémonie du podium, Gildo Pastor, mon chef d'équipe, s'est mis à pleurer et m'a remercié d'avoir fait ça pour nous ici, à Monaco. Après tout ce qu'il a traversé, je pense que ce genre de chose nous motive encore plus. Cela apporte beaucoup de bonheur à tous les membres de l'équipe. »