10 mars 19

Analyse de Hong Kong : Un outsider inattendu remporte la victoire après un combat acharné en centre-ville, le champion est en difficulté 

Cela ne s'annonçait pas facile de marquer la 50e course de la courte histoire du ABB FIA Formula E Championship, mais ce fut une nouvelle fois une course urbaine acharnée avec, comme d'habitude, une bonne dose d'imprévisibilité. Le demi-siècle de la série, au cours duquel Andre Lotterer de DS Techeetah et Sam Bird d'Envision Virgin Racing se sont affrontés de façon spectaculaire, a été la première course de l'histoire du championnat à se dérouler sous la pluie. Sam Bird a été privé de sa victoire volée et Edoardo Mortara de Venturi s'est imposé comme l'outsider le plus improbable sur la célèbre façade portuaire de Hong Kong. Voici tout ce qui s'est passé lors d'une autre confrontation spectaculaire à Spice Harbour. 

Un combat acharné au centre-ville de Hong Kong avec un résultat surprise

Le 50e E-Prix historique, qui a été l'une des batailles de rues les plus disputées à ce jour au cours de laquelle huit pilotes ont été contraints d'abandonner, s'est caractérisé par un combat acharné entre les pilotes Andre Lotterer de DS Techeetah et Sam Bird d'Envision Virgin Racing. Dans les derniers instants de la course, Bird, qui poursuivait Lotterer, le leader de la course, est entré en contact avec l'arrière de sa voiture, ce qui a endommagé sa suspension arrière et crevé son pneu. Après avoir subi ces dommages, Lotterer est rentré aux stands tant bien que mal pour réparer sa voiture et n'a pas pu finir la course. La victoire qui lui semblait acquise lui a donc échappée dans les dernières minutes. « C'est vraiment triste, c'est sûr. Je pensais que ce serait ma course et il m'est rentré dedans pour m'arrêter, a déclaré le pilote allemand mécontent quelques minutes après son retour aux stands.

La course était loyale jusque-là, mais c'est un coup bas, on ne devrait pas piloter comme ça. »

« J'ai perdu à cause de lui. Même s'ils le disqualifient, j'ai fait une course si honnête que c'est vraiment triste. »

Dans les heures qui ont suivi, la FIA, l'organe décisionnel du sport automobile, a infligé à Bird un coup dévastateur : une pénalité de cinq secondes qui l'a relégué à la sixième place de la course. La victoire est revenue à Edoardo Mortara, la seconde place à Lucas di Grassi (Audi Sport Abt Schaeffler) et la troisième place à Robin Frijns (Envision).  

« Le résultat d'aujourd'hui est fantastique. Quatrième à Santiago, troisième à Mexico, et maintenant ma première victoire à Hong Kong ! a déclaré le pilote italo-suisse de Venturi, visiblement ravi de sa victoire nouvellement attribuée.   

La course a été fantastique et j'ai passé un excellent week-end. J'ai toujours beaucoup de chance quand je cours en Asie. Honnêtement, je suis sur mon petit nuage et je ne pourrais pas être plus heureux.

L'équipe a fait un travail remarquable. Ils n'ont pas compté leurs heures et tout le monde s'est donné à fond. Ce résultat est un hommage à leur travail acharné. »

Après être passé si près de la victoire lors de ses débuts en Formule E la saison dernière à Hong Kong, la première victoire de Mortara et de l'équipe revêt une grande importance. Malgré sa pénalité, Bird prend la tête du championnat des pilotes et son équipe reste en tête elle aussi même si elle n'a le soutien d'aucun constructeur. Avec seulement deux points séparant les quatre premiers pilotes, le titre du championnat peut encore changer de main.    

Les spécialistes des outsiders et des circuits urbains « n'auraient jamais pensé qu'on en serait là. » 

Après une lutte acharnée sur la façade portuaire de Hong Kong, c'est Edoardo Mortara, l'outsider par excellence et spécialiste des circuits en ville, qui a assuré une première victoire en Formule E, pour lui et son équipe, ici à Hong Kong. 

« Si vous regardez mes résultats passés, j'ai toujours obtenu de bons résultats sur les circuits en ville. J'aime ça, je trouve que c'est plus difficile, » a déclaré le vainqueur nouvellement nommé. 

Après une bonne performance ici à Hong Kong couronnée par sa première victoire en Formule E, le pilote italo-suisse accroît son nombre de succès en Asie avec 10 victoires stupéfiantes lors des essais sur le circuit urbain de Macao, situé à juste 64 km du Hong Kong. 

« ​J'ai toujours beaucoup de chance quand je cours en Asie. Honnêtement, je suis sur mon petit nuage, 

« C'est génial pour nous - c'est un petit miracle. Nous avons encore beaucoup de choses à améliorer, mais nous allons dans le bon sens. Ça fait du bien. 

« Je n'avais jamais pensé que nous en serions ​là en début de saison. Surtout quand vous regardez nos concurrents, tant de grands constructeurs. Nous sommes encore une petite équipe et nous faisons un bon travail. » 

Avec une victoire à son actif, le héros improbable se hisse à la quatrième place du classement du championnat - au coude à coude avec Lucas di Grassi de Audi Sport Abt Schaeffler - avec 52 points chacun. À un point seulement de Jerome d'Ambrosio, de Mahindra Racing, et à deux points du nouveau leader, Sam Bird. L'équipe monégasque Venturi occupe également la quatrième place avec 66 points, soit 31 points de retard sur le premier, Envision Virgin Racing.   

« Je n'avais jamais pensé que nous en serions ​là en début de saison, » a déclaré Edoardo Mortara le vainqueur nouvellement nommé après avoir remporté une première victoire pour lui et son équipe à Hong Kong.  

Le champion en titre en difficulté, di Grassi accuse le coup

« C'est la vie. Je ne vais pas commencer à pleurer ou à donner des coups de poing dans les murs parce que cela ne va rien changer. Je le prends avec le sourire, » a déclaré Jean-Éric Vergne, le champion en titre après une autre course difficile qui le relègue à la 13e place au classement général. 

Après avoir remporté le titre du championnat à New York il y a moins d'un an, la chance du français en Formule E semble l'avoir abandonné. Mis à part une deuxième place lors de la première course en Arabie saoudite et une cinquième place à Marrakech, le champion en titre n'a pas réussi à se hisser parmi les dix premiers.

« Il n'y a pas de problème, a-t-il précisé juste après la course. La voiture a été bonne, mais quand on commence loin derrière, c'est difficile de doubler. »

Après cinq manches, JEV se retrouve à la 11e place du classement, avec seulement 28 points à son actif. Je vais adopter une nouvelle approche à Sanya, insiste-t-il. 

Enfin, qu'est-ce que je peux faire… Je ne vais pas arriver à Sanya en étant toujours en colère à cause de cette course ou des deux dernières. C'est une nouvelle course avec de nouvelles chances et de nouvelles occasions, donc ça va aller. »

Mais alors que JEV peine et ne parvient pas à entrer parmi les dix premiers, l'ancien champion di Grassi continue à progresser dans le classement. 

« Il faut parfois courir avec sa tête, pas avec son cœur, et c'est le cas aujourd'hui, a déclaré le Brésilien. 

Je fonctionne comme ça, j'essaie de gagner chaque course, et si je n'y arrive pas, j'essaie de marquer le plus de points possible. C'est aussi simple que cela, c'est comme ça que mon esprit fonctionne.

La voiture se comporte bien. Le rythme est bon, donc nous serons là pour les autres courses. Il y a encore huit courses avant la finale, il est donc trop tôt pour y penser, » a-t-il ajouté.

Avec sa deuxième place lors de la dernière course, di Grassi se hisse à la troisième place du championnat des pilotes alors que son équipe prend la deuxième place. Di Grassi est l'un des cinq pilotes à avoir couru toutes les courses de Formule E. Il totalise 29 podiums dans sa carrière de Formule E, ce qui fait de lui le pilote le plus titré de l'histoire de la Formule E. Le championnat d'Audi et de di Grassi, le maître du sport automobile, ne fait que commencer.

Lucas di Grassi (Audi) occupe la troisième place du classement du championnat des pilotes après une deuxième place à Hong Kong et son 29e podium en 50 courses. 

Tous les cinq des 50

Alors que la poussière n'est pas encore retombée sur ce parcours miraculeux que représente 50 courses de Formule E en tout juste cinq ans, nous avons assisté au couronnement de notre cinquième vainqueur différent appartenant à une cinquième équipe différente pour gagner les cinq courses qui constituent la cinquième saison de Formule E. Inspirez profondément, nous n'en sommes qu'au début. L'ABB FIA Formula E Championship met les bouchées doubles pour la deuxième course en Asie alors que les 22 équipes et pilotes se préparent pour le combat à Sanya en Chine. Si l’on se base sur les cinquante premières courses, les années à venir semblent très prometteuses. Préparez-vous pour l'impact - le meilleur reste à venir. Rendez-vous à Sanya.