22 juin 19

Vergne ressort vainqueur de l'affrontement à Berne avant la finale du championnat

Jean-Eric Vergne remporte une nouvelle victoire après une bataille effrénée dans les rues de Berne. La première place échappe à Evans qui finit deuxième, alors que le héros à domicile de la course, Buemi, prend la troisième marche du podium. Voici le déroulé de la course.

Partant en pole, Jean-Eric Vergne de DS Techeetah mène le peloton sur le circuit en « montagnes russes » de 2,750 km et 14 virages au cœur de Berne, suivi de Mitch Evans de l'équipe Panasonic Jaguar Racing et de Sebastien Buemi de Nissan e.dams, le héros de la course à domicile finissant à la troisième place. 

Quelques secondes seulement après le coup de départ, un bourrage au virage 1 causé par une collision entre Pascal Wehrlein du groupe Mahindra Racing et Max Gunther de Geox Dragon a déclenché le lever du drapeau rouge et l'interruption de la course. Dérouté par Jerome d'Ambrosio de Mahindra, Robin Frijns de Envision Virgin Racing s'est retrouvé immobilisé sur le circuit à cause d'un motopropulseur endommagé, mettant fin à sa course pourtant à peine entamée.

Une fois le circuit dégagé, les voitures restantes sont retournées au couloir des stands pour une séance de réparation, ont repris leurs places sur leurs lignes de départ (du début de course) avant de repartir derrière la voiture de sécurité BMW i8, 44 minutes avant l'heure limite.

L'action ayant repris, Vergne menait devant Evans et Buemi, tandis que Lucas di Grassi (Audi Sport Abt Schaeffler) luttait à l'arrière pour tenter de traverser le peloton. Tous deux déterminés à arracher la victoire, Vergne et Evans se sont échappés en tête, laissant derrière eux la Nissan à moteur double de Buemi. 

En tentant de dépasser Vergne, le meneur de la course, lors de la descente du virage 3, Evans a hésité avant d'empiéter sur la chicane, tout en restant proche du champion en titre. Dans le peloton, Alex Lynn de l'équipe Jaguar a activé le MODE ATTAQUE dans la zone d’activation dédiée, située entre les virages 8 et 9. Chaque pilote peut utiliser cette fonction deux fois, une activation durant quatre minutes. 

Déterminé à prendre la cinquième place, Sam Bird d'Envision Virgin Racing a entrepris une manœuvre ambitieuse sur Gunther au virage 3. Une fois Gunther passé en sixième position, Bird a pu poursuivre sa course effrénée. 

Après un ralentissement sur le circuit, Pascal Wehrlein s’est arrêté juste après le virage 8. Une fois la course neutralisée sous drapeaux jaunes, la voiture du conducteur de Mahindra a dû être mise hors course. Le peloton se resserrant, Buemi a pu continuer à suivre Evans et défendre son podium, alors que Sam Bird a pu se faufiler à la quatrième place. 

Toujours déterminé à prendre la tête, Evans a de nouveau attaqué Vergne au virage 3. Incapable de passer, le Néo-zélandais a continué à le suivre de près dans l'espoir d'une nouvelle opportunité.

En utilisant son FANBOOST, Buemi, le héros de la course à domicile, a tenté de ravir la deuxième place à Evans à moins de sept minutes de la fin de la course. Suivant Bird passé quatrième, Lotterer s’est hissé à la cinquième position. Non sans rappeler une rivalité née lors de la course de Hong Kong plus tôt cette saison, Lotterer est passé à l'offensive, déterminé à rendre à Bird la monnaie de sa pièce pour les dommages subis en Asie. En dépassant finalement Bird au virage 7, Lotterer se classe quatrième, manquant le podium de peu.

Pendant que Vergne tentait désespérément de conserver son avance jusqu'à la ligne d'arrivée malgré les attaques répétées de la part d'Evans, de fortes pluies ont engendré des conditions glissantes dans les dernières secondes de la course. Dérivant dans les virages, les quatre premiers pilotes ont passé la ligne d’arrivée en jeu serré avec Vergne en tête, Evans en deuxième position et Buemi devant Lotterer, aux troisième et quatrième places. 

En ramenant sa voiture dans le couloir des stands à la fin de la course, le champion en titre s'est dit soulagé d'avoir conforté une belle avance en vue de la finale à New York.   

Voir les résultats complets de l'E-Prix Julius Baer 2019 de Suisse à Berne