22 juin 19

Vergne donne le ton sur un circuit bernois en montagnes russes 

Lors de la première séance d'essais à Berne, Jean-Eric Vergne de DS Techeetah a établi le meilleur temps dans les rues de la capitale suisse avec un tour bouclé en 01:19.281. Juste derrière le champion en titre se trouvaient son coéquipier Andre Lotterer avec un temps de 01:19.392, et Lucas di Grassi d'Audi Sport Abt Schaeffler, avec 01:19.440. Avec 16 voitures finissant à moins d’une seconde les unes des autres, le deuxième E-Prix suisse, et dernière des courses européennes voestalpine cette saison, s'annonce particulièrement serré. 

D'une longueur de  2,750 km, le circuit composé de 14 virages se caractérise par des pentes raides, des changements de surface et des vues spectaculaires sur l'Aar ainsi que sur le centre historique de la ville de Berne, classé au patrimoine mondial de l'Unesco. Pour reprendre les mots de Mitch Evans, de Panasonic Jaguar Racing : « ce circuit de rue est véritablement impitoyable...J'ai le sentiment de faire face à des montagnes russes. »