27 juin 19

Le meilleur des réseaux sociaux : E-Prix Julius Baer 2019 de Suisse

Le circuit « dingo » sème le chaos dans la capitale suisse. Une fois le calme revenu à la suite de l'E-Prix Julius Baer 2019 de Suisse, revenons sur le meilleur des réseaux sociaux à propos de l'affrontement à Berne.

Une victoire de haut vol 

Après avoir consolidé son avance dans le championnat de pas moins de 28 points supplémentaires, remporté le trophée des courses européennes voestalpine et décroché la victoire dans la capitale suisse, Jean-Eric Vergne avait quelques raisons de rentrer chez lui avec le sourire. Grisé par son élan et son trophée en main, le Français se rendra à New York en touchant déjà du doigt son deuxième titre de champion.

Pluie + circuit « dingo » = chaos en centre-ville

Après que Sebastien Buemi de Nissan e.dams ait décrit le circuit de Berne comme l'un des plus difficiles qu'il ait pu parcourir en Formule E et que Mitch Evans de Panasonic Jaguar Racing l'ait résumé comme étant un « circuit de rue véritablement impitoyable », le défi aurait difficilement pu être plus ardu. Mais comme il faut s'attendre à tout dans l'ABB FIA Formula E Championship, à seulement quelques minutes de la fin de la course, la pluie s'est invitée, recouvrant la piste et semant le chaos tandis que Vergne tentait désespérément de conserver son avance.  

Une révélation pour la discipline de courses sur circuit en ville

Après ce premier accueil de l'histoire de l'ABB FIA Formula E Championship dans les rues de la capitale suisse, la course bernoise s'est avérée être l'une des meilleures de la saison. Qualifiée par Rajesh Jejurikar, le patron de Mahindra, comme une « révélation », la course a attiré une foule de spectateurs pressés d'assister à l'affrontement des 22 voitures et pilotes lors de la dernière manche des courses européennes voestalpine. 

Un jeu d'enfant

Après une saison difficile pour le leader de Nissan e.dams, Sebastien Buemi, la troisième place décrochée avec émotion dans sa course à domicile a été « célébrée comme une victoire ». Profitant pleinement du moment, le Suisse a grimpé sur le podium avec son fils, sous les acclamations du public bernois. « C'était une bonne course, surtout à domicile, en présence de mon fils... S'il y a un endroit où vous espérez une place de podium, c'est à domicile », a-t-il déclaré.