26 janv. 19

Bird s'empare de la victoire à Santiago

Après avoir survécu à la chaleur étouffante de Santiago, Sam Bird chez Envision Virgin Racing a remporté le titre au Parque O'Higgins, suivi de près par la nouvelle recrue de Mahindra Racing, Pascal Wehrlein, qui a pris la deuxième place, suivi de Daniel Abt chez Audi Sport Abt Schaeffler, à la troisième place.

Le détenteur de la pole position, Sebastien Buemi, a ouvert la voie, tandis que Sam Bird chez Envision Virgin Racing n'a pas tardé à dépasser Daniel Abt chez Audi Abt Sport Schaeffler.

Tom Dillmann chez NIO s'est arrêté sur le circuit quelques minutes seulement après le début de la course. Il a subi des dommages après avoir heurté des débris de carrosserie sur la piste. Avec des températures record à Santiago - 45 degrés Celsius sur le circuit - la course est la plus chaude de l’histoire du ABB FIA Formula E Championship.

La zone d’activation du MODE ATTAQUE - dans laquelle les pilotes peuvent augmenter leur puissance de 25 kW supplémentaires en s'écartant de la trajectoire - est ouverte, les pilotes étant autorisés à en bénéficier deux fois pendant toute la course. Chaque boost dure quatre minutes.

Lucas di Grassi chez Audi et Maximilian Guenther chez Geox Dragon ont fait l’objet d’une enquête après avoir coupé la chicane. Di Grassi, dont les chronos étaient suffisants aux qualifications et à la Super Pole pour décrocher la pole position de Julius Baer, a été relégué sur la dernière position de la grille après que son temps a été annulé par la FIA.

C'est comme une redite de la collision épique de la DS Techeetah à Santiago la saison dernière, Andre Lotterer est une nouvelle fois entré en collision avec l'arrière de son coéquipier, tout en canalisant l'énergie via Antonio Felix da Costa chez BMW I Andretti Motorsport, faisant que Jean-Eric Vergne s'est retrouvé à contresens après un tête à queue, envoyant le Français et da Costa respectivement à la vingtième et vingt-et-unième place.

À 30 minutes de la fin, Buemi menait, Bird était deuxième et Pascal Wehrlein chez Mahindra, troisième. Presque toutes les 22 voitures et les pilotes ont pris des coups à la carrosserie dans les rues étroites de Santiago, le Full Course Yellow a été déployé à 25 minutes de la fin de la course alors que la voiture de Max Guenther s'est arrêtée sur la piste.

Avec la reprise de la course, Bird et Buemi se sont affrontés à l'avant du peloton. Dans l'intervalle, Stoffel Vandoorne chez HWA Racelab sous-virait avec le mur en sortie du virage 3 tout en essayant de contrer, perdant les deux ailerons avant et endommageant l'arrière de sa voiture. Avec le Full Course Yellow à nouveau déployé, la course a repris avec 18 minutes restantes.

Toujours en troisième position, le pilote débutant de Mahindra, Wehrlein, est resté proche de Bird et du leader de la course, Buemi. Après des débuts compliqués à Marrakech, où sa course n'a duré que quelques minutes, le nouveau pilote de Mahindra semblait se diriger vers un podium.

À seulement 15 minutes de la fin, Buemi a traversé la chicane (virage 6/7) - au même endroit où il a eu un accident à la séance d'essais 1 - et a brisé l’avant de sa voiture. En boitant vers le stand, les espoirs du pilote suisse de monter sur le podium ont été anéantis lorsqu'il s'est retiré. Peu de temps après, le Français et champion en titre, Jean-Eric Vergne, s'est retiré après un tête-à-queue au virage 3, tout comme l'a fait da Costa chez BMW i, réduisant ainsi le nombre de voitures à 15.

Sims, après que ses espoirs d’une victoire en doublé ont été brisés à Marrakech, s'était hissé à la troisième place, derrière Wehrlein en deuxième position et Bird en tête. Au milieu du peloton, la bataille faisait rage entre Robin Frijns chez Envision, Edoardo Mortara chez Venturi, Mitch Evans chez Panasonic Jaguar Racing et Andre Lotterer chez DS Techeetah.

Avec une envie de remporter la victoire sur sa première course complète ABB FIA Formula E, la nouvelle recrue Wehrlein est passée à l'attaque, défiant le pilote chevronné Sam Bird à quelques minutes de la fin. La voiture de Wehrlein a commencé à souffrir de la chaleur et des températures de la piste, derrière Sam Bird qui a confirmé son avance pour prendre le drapeau à damier. Wehrlein était juste derrière, Sims franchissant la ligne d'arrivée en troisième position. Malgré le podium provisoire des pilotes BMW, une pénalité de temps pour avoir provoqué une collision a permis à Daniel Abt chez Audi de prendre la troisième place.