12 févr. 19

La saison jusqu'à présent : E-Prix 2019 CBMM Niobium de Mexico

Nous avons assisté à un beau spectacle jusqu'ici ! Lors de la première course de la saison en Arabie saoudite, nous avons vu BMW i Andretti Motorsport imposer son rythme avec une victoire inattendue du leader Antonio Felix da Costa. Jerome d'Ambrosio (Mahindra Racing) est quant à lui apparu comme un héros improbable après la folie de Marrakech. Plus récemment, la course de Santiago a été la plus chaude jamais enregistrée dans la capitale chilienne. Sam Bird d’Envision Virgin Racing a remporté la victoire au terme d'une course où seulement 13 voitures et pilotes ont franchi la ligne d'arrivée, les autres manquant les essais et tombant dans les pièges du circuit en centre-ville. 

Il est temps de revenir sur les événements de la saison jusqu'à présent, avant d'assister à encore plus de folie lors de la prochaine course de l'ABB FIA Formula E Championship à Mexico sur le circuit Hermanos Rodriguez ce samedi 16 février.

Ne manquez rien de l'action de l'E-Prix 2019 CBMM Niobium de Mexico

ce que nous avons appris à Santiago

Les grands favoris sont encore loin du podium

Le champion en titre Audi Sport Abt Schaeffler est cinquième au classement tandis que sa propre équipe client, Envision Virgin Racing, est en tête : les « outsiders » règnent toujours en maîtres, même après trois courses ! Mexico ne sera pas de tout repos pour Audi qui cherchera à combler l'écart de 41 points entre ses deux équipes. L'équipe allemande garde cependant de bons souvenirs de la capitale mexicaine, où Daniel Abt a remporté sa première victoire en Formule E l'année dernière. Peut-il réitérer son exploit ? Rejoignez-nous pour le découvrir. 

L’imprévisibilité est la seule certitude

Les trois courses sur trois continents différents ont donné trois gagnants différents issus de trois équipes différentes. S'il faut retenir une chose de la saison jusqu'à présent, c'est bien que l'imprévisibilité est presque la seule certitude en ce qui concerne la Formule E. Pour couronner le tout, nous avons vu jusqu'à présent sept pilotes appartenant à cinq équipes différentes monter sur le podium. La folie sera encore au rendez-vous à Mexico, attendez-vous à une course aussi imprévisible que ce championnat. Comme le dit si bien Sam Bird, leader du championnat et pilote Envision Virgin Racing : « tout peut arriver dans ces courses ».  
Jerome d'Ambrosio, héros improbable, est l'un des trois pilotes issus de trois équipes différentes à avoir remporté une victoire en seulement trois courses. 

Plus intense, plus difficile, plus rapide

Voilà qui résume parfaitement les actions auxquelles nous avons assisté sur les circuits cette saison. La Gen2, deux fois plus autonome et plus performante que la Gen1, a incontestablement fait ses preuves. À Marrakech (seul point de comparaison à ce jour), les temps au tour ont chuté de près de trois secondes avec cette nouvelle voiture audacieuse. Mais si la course est plus rapide, elle est tout aussi difficile et éprouvante que les précédentes. À Santiago, plus de neuf voitures et pilotes se sont retirés de la course avec des coups, des bleus et des éraflures après avoir lutté pendant 45 minutes lors de la course la plus intense jamais vue jusqu'ici. Vous pensez que la Formule E est une promenade de santé ? Détrompez-vous. 

Ne manquez rien de l'action de l'E-Prix 2019 CBMM Niobium de Mexico