13 avr. 19

Première victoire émouvante pour Evans à Rome, Lotterer deuxième

Le pilote de Panasonic Jaguar Racing Mitch Evans remporte une première victoire émouvante à Rome devant Andre Lotterer, de DS Techeetah, en deuxième position et Stoffel Vandoorne de HWA Racelab à la troisième place qui remporte le premier podium pour son équipe dans l'ABB FIA Formula E Championship.   

Voici comment tout cela s'est déroulé...

Lotterer, parti en pole position, s'est élancé avec Mitch Evans de Panasonic Jaguar Racing tout près en deuxième position suivi de Jose Maria Lopez de Geox Dragon. Alors que toutes les voitures entamaient la descente, Max Guther, le coéquipier de Lopez, a dérapé dans le virage huit et a percuté le mur. Son déflecteur d'air s'est envolé avant de retomber sur la piste.

Quelques instants plus tard, son coéquipier Lopez a percuté Sam Bird d'Envision Virgin Racing qui a percuté le mur et a dû rentrer tant bien que mal dans les stands. Après l'incident entre Lopez et Bird, le pilote argentin de Geox a mal négocié la chicane et s'est écrasé contre le mur en haut du virage 19. Gary Paffett (HWA Racelab), qui ne pouvait rien faire d'autre, est entré en collision avec Lopez avant que Jean-Eric Vergne de DS Techeetah ne percute l'arrière de la voiture de Paffett, mettant fin à la course du Britannique. 

Le drapeau rouge a été sorti et la course a été suspendue le temps que les voitures soient récupérées sur la piste. Le chronomètre a été arrêté temporairement alors qu'il restait encore 42 minutes de course. Une fois que la course a repris, Lotterer s'est élancé avec Evans en deuxième position et Vandoorne de HWA à leur poursuite à la troisième place.

Lorsque la zone d’activation du MODE ATTAQUE (qui va jusqu'à l'intérieur du virage 7) a été ouverte, Antonio Felix da Costa a été le premier pilote à l'activer, quelques secondes seulement après être revenu sur la piste. Chaque pilote est autorisé à activer le MODE ATTAQUE au moins deux fois pendant la course et chaque coup de boost dure quatre minutes. 

À l'avant de la course, le coude à coude s'est poursuivi avec Lotterer devant Evans à 25 minutes de la fin.​ Après la course désastreuse d'Evans la saison dernière où le pilote Kiwi est tombé en panne de batterie après avoir mené la course, Evans avait à cœur d'imposer son rythme et de démontrer son potentiel à Rome.  

Pour le Brésilien Felipe Massa, le héros acclamé par les fans locaux, la course a été écourtée à 23 minutes de la fin suite à une défaillance technique. Sa voiture s'est immobilisée sur la piste et les pilotes ont dû faire un tour de circuit complet sous drapeau jaune pendant que la Venturi était récupérée. 

Alors qu'il ne restait plus que 16 minutes de course, Evans a activé le MODE ATTAQUE et utilisé la puissance supplémentaire pour prendre la tête dans le virage 11, dépassant l'Allemand qui rétrogradait en deuxième position devant Vandoorne. 

Lotterer, désireux de reprendre la tête et d'assurer une première victoire dans la série, s'est lancé à la poursuite d'Evans et a utilisé son dernier MODE ATTAQUE pour essayer de dépasser le pilote Kiwi. Evans l'a retenu et s'est battu à l'avant alors que son énergie s'épuisait rapidement.

Le souvenir de la course de Rome désastreuse toujours bien en tête, Evans a tout donné pour finir, désireux de remporter sa première victoire en Formule E et une première victoire pour Jaguar dans la série. Franchissant la ligne avec seulement deux pour cent de batterie restant, Evans a remporté la victoire. Lotterer a pris la deuxième place, suivi de Stoffel Vandoorne qui monte sur le podium pour la première fois et qui offre le premier podium à son équipe.  

Les résultats sont encore provisoires jusqu'à la confirmation de la FIA. Consultez les résultats pour rester au courant des dernières nouvelles.