15 déc. 18

Rapport de course - Da Costa - « On l'a fait bébé, on est de retour ! »

Après une journée chaotique due aux fortes pluies de ce matin, c'est Antonio Felix da Costa de BMW I Andretti Motorsport qui a remporté la victoire lors de la première course de la toute nouvelle saison de l'ABB FIA Formula E Championship qui s'est tenu en Arabie saoudite.

Avec les 22 voitures Gen2 alignées sur la grille pour la première fois à Ad Diriyah, c’est le vainqueur de la course, da Costa, qui a démarré en pôle position.

Avec les lumières vertes allumées et au bout de 45 minutes, Edoardo Mortara de Venturi Formule E a verrouillé ses roues seulement quelques instants après le départ et s'est écrasé contre le mur. De retour sur la bonne voie, Mortara était à la traîne avec une carrosserie endommagée et a fini par arriver en fin de peloton.

Avec un nouveau format de course cette saison, il n’y a plus de tours : seulement 45 minutes de course. Lorsque le temps est écoulé, il reste encore un tour à faire avant l'abaissement du drapeau à damier. Au bout de cinq minutes, la zone d’activation du MODE ATTAQUE s’ouvre pour la première fois dans l’histoire de la Formule E. Dans cette course, les pilotes doivent activer le mode de puissance supérieure à deux reprises pendant la course, chaque accélération durant quatre minutes. 

À 36 minutes de la fin, les deux pilotes de DS Techeetah (Jean-Eric Vergne, champion en titre, et André Lotterer, respectivement troisième et quatrième) ont bien résisté face à Jose-Maria Lopez de Geox Dragon.

Alors qu'il restait 34 minutes, Oliver Turvey et Tom Dillmann, les pilotes de NIO Formule E, ont activé le MODE ATTAQUE pour se démarquer. 

Dans la même minute, Vergne dépassait Buemi, prenant ainsi la deuxième place au virage 18, tandis que Felix Rosenqvist de Mahindra Racing subissait un choc, mettant ainsi un terme à sa course. Au même moment, Gary Paffett de HWA Racelab est revenu aux stands en raison d'un problème technique, après quoi il a dû terminer sa course.  

Au virage 21, Felipe Massa de Venturi Formule E s'est frayé un chemin pour doubler Stoffel Vandoorne, la recrue de HWA Racelab, et a atteint la neuvième place à la 29e minute. 

Après avoir dominé toute la course, da Costa fut victime des assaults de Vergne alors que le Français le poussait à l'extérieur du virage 18. Pris en sandwich entre les deux DS Techeetah, da Costa a fait tout son possible pour repousser un autre assaut de l'équipe Techeetah, mené par André Lotterer. 

Sébastien Buemi et Lopez de Nissan e.dams se sont disputé la course roue contre roue pour obtenir la quatrième place. Apercevant une occasion de se placer devant, Jérôme d'Ambrosio de Mahindra Racing prit l'avantage, plaçant ainsi Buemi à la quatrième place.  

De retour en haut du classement, Lotterer a engagé le MODE ATTAQUE, à la poursuite de Costa./Peu de temps après l'avoir dépassé, lui et le leader de la course, Vergne, perdaient leur position dominante alors qu’ils écopaient une pénalité de drive-through dans les stands. Rejoignant la course en quatrième position, Vergne est revenu à l'attaque dans le but de regagner le terrain perdu.

Après avoir raté deux fois la zone étroite d’activation du MODE ATTAQUE, Lopez s’est retrouvé bloqué à la sortie du virage 14 après avoir subi des dommages au niveau de la roue arrière de sa voiture. Avec le déploiement du véhicule de sécurité et après un parcours complet au niveau jaune, les voitures se sont regroupées selon les nouvelles règles de la saison 2018/19, celles-ci permettent aux pilotes de combler leurs échecs sous un parcours complet en niveau jaune.

Reprenant la course à trois minutes de la fin, neuf voitures ont activé le MODE ATTAQUE pour tenter d’améliorer leur position lors de la première course de la saison.

Beumi et Lotterer, roulant roue contre roue, se sont disputé la cinquième place, et c'est Lotterer qui finit par remporter la victoire. Toujours en tête, da Costa a allumé le dispositif halo de sa voiture en activant FANBOOST, cela lui a permis de se distancer de Vergne de quelques secondes.

Vergne a fait un dernier effort, mais cela n’a pas été suffisant : da Costa a franchi la ligne d'arrivée et a ainsi remporté la victoire de la première course d'une nouvelle ère de l'ABB FIA Formula E Championship. Derrière lui, Vergne a terminé deuxième, et Jérôme d'Ambrosio troisième.

« On l'a fait bébé, on est de retour ! », hurla da Costa à la radio, juste quelques instants après son franchissement de la ligne.

« Enfin, enfin ! La saison 1 à Buenos Aries, ça fait un bout de temps ! » ajouta-t-il, évoquant sa seule autre victoire.