Oliver

Turvey

#16

Statistiques de tous les temps

Courses

44

Victoires

0

Podiums

1

Participez. Donnez à TURVEY un coup de boost lors de la prochaine course

Après avoir rejoint l'ABB FIA Formula E Championship juste à temps pour la finale de la saison 2014/15 à Londres, Oliver Turvey fait depuis lors partie de l'effectif de l'équipe de Formule E NIO.

Après avoir terminé dans le top dix lors de sa première course au cours de la saison inaugurale, Turvey est resté avec l’équipe pour une deuxième saison. Aux prises avec une voiture difficile, ses possibilités de briller étaient limitées, mais il y parvient tout de même en accrochant les deux super poles de la « double course » londonienne. Il confirme ensuite pendant la saison 2016/17 ses performances en qualifications en signant sa première pole position au Mexique où il mène les débats avant qu’un souci technique ne le stoppe dans son élan. Lors de sa quatrième saison (2017/18), Turvey tente d'obtenir sa première victoire du championnat au Mexique, mais sans y parvenir. Le pilote britannique obtient la deuxième place, derrière Daniel Abt, de Audi Sport Abt Schaeffler.  

Encouragé par son père travaillant dans l’industrie automobile et souhaitant essayer quelque chose de nouveau, Turvey débute en sports automobiles après avoir été séduit par une compétition de karting à laquelle il assista. Il en devient immédiatement mordu et chaque semaine, il convainc sa famille de le laisser courir. Ce qui n’est alors qu’un hobby évolue rapidement en une sérieuse implication dans des courses sur son circuit local.

Après avoir participé à quelques championnats de clubs locaux, on suggère à Turvey de courir au niveau professionnel. Il goûte ainsi à la monoplace dans la discipline British Formula Renault Winter, puis en Formule BMW au Royaume-Uni. L'année suivante, par manque de budget, le pilote britannique doit malheureusement faire l’impasse sur les premières manches du championnat de Formula BMW.

En 2006, il devance cinq finalistes et se voit remettre le prix prestigieux McLaren AUTOSPORT BRDC, qui lui ouvre les portes des débuts en essais en Formule 1 au sein de l’équipe anglaise en 2009. Depuis ce jour, il demeure impliqué dans le programme de tests de McLaren.

En 2008, il fut vice-champion de F3 britannique, derrière Jaime Alguersuari, gagnant ainsi son ticket pour accéder à la Formule Renault 3.5, grâce à laquelle il s’impose dans les rues de Monaco. Il s’illustre par la suite au GP2 Asie, mais n’y parvient pas dans la série principale, et s’oriente alors en 2012 vers les épreuves de GT avec McLaren. En dehors de la Formule E, Turvey a couru au Japon en Super GT en 2015 et 2016, a participé aux 24 Heures du Mans et au Championnat du monde d'endurance avec le CEFC TRSM Racing dans la classe LMP1.

Pour la saison 2018/19, Turvey s'aligne aux côtés de son coéquipier Tom Dillmann, tous deux à bord d'un challenger Gen2 de NIO. Avec trois saisons complètes derrière lui, Turvey est à la recherche de sa première victoire dans la série.

Turvey réagit à vos commentaires

Nous avons présenté vos commentaires à Oliver Turvey. Voyez comment il a réagi. 

PLUS DE PROFILS