Neel Jani
Dragon
6 Neel Jani
Statistiques
Info
Date de naissance:
Lieu de naissance: Rorschach, Switzerland
Donnez votre
pilote favori un boost
Savez vous… que Neel remporta les 24 Heures du Mans 2016 avec Porsche ?

Biographie

Biographie

Neel Jani rejoint le Faraday Future Racing lors de la Saison 4 du Championnat FIA de Formule E où il fait équipe avec Jérôme D’Ambrosio pour prendre le volant de l’une des 6 PENSKE EV-2 propulsée par Faraday Future.

La carrière de Neel débute en 1996, à 12 ans, lorsque son père engage ce jeune homme exubérant dans une course de karting. Pendant les quatre années qui suivent, son talent grandit et il impressionne par ses capacités… et ses victoires. Il accède ainsi naturellement à la monoplace, devenant, dès ses débuts et avec 8 victoires et 4 podiums, champion suisse de Formula Lista Junior. La suite passe par la Formule Renault 2000, la F.R. V6 Eurocup et les GP2 Series, avant d’accéder à la Formule 1 au rang de pilote d’essais et réserviste de la Scuderia Toro Rosso.

Le Suisse participe également aux succès du A1 Team Switzerland en A1 Grand Prix, titré en 2007-2008, mais également vice-champion en 2005-2006 et 2008-2009. En 2007, il porte les couleurs de PKV Racing en ChampCar World Series, où il s’invite sur trois podium et décroche de nombreux Top-10 dès sa première saison.

En 2010, Jani dispute sa première saison en endurance à bord d’une LM P1. Il porte les couleurs de Rebellion Racing et fait équipe avec Nicolas Prost en European Le Mans Series. Leur campagne est marquée par deux podiums et la 3e place au championnat. Parallèlement à ce programme en prototype, il continue à honorer son engagement auprès de Red Bull Racing, structure de F1 pour laquelle il effectue des essais aérodynamiques et sur simulateur. Il teste par exemple le nouveau système F-duct en Espagne, et facilite le travail des ingénieurs depuis la base de Milton Keynes. En travaillant sur simulateur, en direct, pour aider aux réglages, il participe ainsi aux deux premières places de Vettel et Webber lors des qualifications du Grand Prix d’Australie 2010.

Confirmant ses performances des années précédentes, Neel dispute en 2012 l’une de ses meilleures saisons au volant d’un prototype. Il s’impose en effet à Petit Le Mans et devance Audi à la 4e place des 24 Heures du Mans, avec à la clé la première place des moteurs essence.

2014 coïncide enfin avec le retour de Porsche en championnat du monde, qui l’enrôle au poste de pilote officiel. Il remporte alors les 24 Heures du Mans en 2016, une victoire de prestige agrémentée du sacre en Championnat du Monde FIA d’Endurance avec Porsche Motorsport.
Retour aux équipes